Thomas Miller-El : la Cour Suprême fédérale accepte de revoir son cas

Thomas Miller-El, dont la date d’exécution était fixée au 21 février
prochain, vient enfin d’obtenir satisfaction : la Cour Suprême fédérale
a accepté de revoir son cas. Son avocat (Jim Marcus, directeur du Texas
Defender Service) a pu faire valoir le fait que la sélection du jury
avait été tout à fait discriminatoire en éliminant systématiquement les
jurés potentiels de race noire. Ceci était une pratique courante dans
les années ’80, comme cela a été confirmé par les médias et dans divers
documents.
Le cas de Thomas Miller constituait une des actions d’écriture d’Amnesty
au niveau mondial pour le mois de décembre 2001 - une des 3 actions dans
"Libertés". La campagne mondiale semble avoir eu un effet
mobilisateur...