Accueil du site > Les Blogs > Le Blog de Claire Pecheux > UN CAFE PAS COMME LES AUTRES A BRUXELLES

Actu:Manifestations à Hong Kong : les jeunes militants donnent le ton ... Ouzbékistan : Action devant l’ambassade pour faire libérer une prisonnière d’opinion victime de torture ... Pétition et mobilisation contre la condamnation de Cobra Parsajoo, épouse d’Hamid Babaei ... Corée du Sud. Il faut mettre fin aux abus subis par les ouvriers agricoles migrants ... Accord gouvernemental : Promesses intéressantes et inquiétudes réelles ... Irak. Des crimes de guerre commis par des milices chiites ... Et maintenant, quelle direction Amnesty doit-elle prendre ? ... Donnez votre regard ! ...

UN CAFE PAS COMME LES AUTRES A BRUXELLES

samedi 28 avril 2012

Un HIV Café s’ouvrira demain en plein centre ville. Le concept n’est pas neuf, mais c’est une première à Bruxelles.

Tous les derniers dimanches de chaque mois, de 16 à 23 heures, la maison Arc-en-Ciel (42, rue du Marché au Charbon) sera réservée aux séropositifs, à leur famille, à leurs amis et à tous ceux qui souhaitent en savoir plus sur le HIV. Une initiative de l’association Rainbow House, soutenue par le ministre de l’Egalité des chances de la Région bruxelloise, Bruno de Lille. « Ce projet a pour but de lutter contre la sérophobie (en clair, la peur des séropositifs). Tous les tabous n’ont pas disparu et ce café est un pas dans la bonne direction. »

Le sida a beau être connu depuis plus de trente ans, on a beau disposer de trithérapies efficaces, du moins dans les pays industrialisés, le sujet reste en effet souvent tabou et rares sont les personnes contaminées qui osent se confier. Aujourd’hui encore, la peur d’être exclu persiste et le secret est lourd à porter. « Comment en parler avec un nouveau partenaire ?, se demande Basile. Il raconte aussi qu’il a travaillé dans le secteur horeca. « Si vous maniez des couteaux en cuisine et que vous dites que vous êtes séropositif, certains de vos collègues ont peur. » La preuve que, malgré de nombreuses campagnes de sensibilisation, les modes de transmission du virus ne sont pas toujours bien connus. Les campagnes ont par ailleurs tendance à se raréfier et on peut le regretter, la prévention se relâche. Certes, le sida ne tue plus en Belgique, mais le virus continue de se transmettre. En 2010, on a diagnostiqué 1.196 nouvelles contaminations, ce qui représente plus de trois nouveaux cas par jour, le niveau le plus élevé depuis le début de la pandémie.

Au HIV Café, les séropositifs et les autres pourront faire connaissance et créer des liens. Une quinzaine de bénévoles ont par ailleurs été formés pour répondre à leurs questions. Reste à espérer qu’ils oseront pousser la porte de la maison Arc-en-Ciel.

Un lien utile : www.rainbowhouse.be


Permalink

| Leave a comment »

Voir en ligne : http://le-blog-de-claire-pecheux.po...

Répondre à cet article

Pays par pays

Focus

Par theme

App Amnesty

A suivre

A l'agenda

UN CAFE PAS COMME LES AUTRES A BRUXELLES

« octobre 2014 »
L M M J V S D
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
 

Inscrivez-vous à notre newsletter