Accueil du site > Militer > Militer près de chez vous > Groupes locaux > Consultations, formulaires,... > L’Université d’été d’Amnesty — 2013

Actu:Espagne. Le droit prend en étau le mouvement de protestation ... Employées de maison migrantes au Qatar : histoires choquantes de tromperie, de travail forcé et de violences ... Assemblée générale 2014 ... Quand c’est non, c’est non ... Donnez votre regard ! ...

L’Université d’été d’Amnesty — 2013

jeudi 1er août 2013, par Brian May

Version imprimable de cet article Version imprimable

L’Université d’été d’Amnesty International aura lieu le 14 septembre 2013 à La Marlagne, Chemin des Marronniers 26 à 5100 Wépion (à proximité de Namur). L’entrée est libre. Cette université d’été d’Amnesty est le plus grand rassemblement des activistes des droits humains en Belgique !

Inscription à cette université d’été au bas de cet article




Une journée pour apprendre à agir avec Amnesty
Une journée pour renforcer et enrichir son activisme
Un programme pour tous : varié, passionnant… urgent !

Un aperçu de l’édition 2012 ?

Parlez-en autour de vous, venez avec votre famille, invitez vos amis, l’Université d’été est gratuite et ouverte à toutes et tous !

Encadrement pour les enfants toute la journée : animations, activités & jeux divers

Navettes depuis la gare de Namur

 CHOISISSEZ VOTRE PROGRAMME

- 9 h Accueil
Café, thés, viennoiseries : le plein d’énergie pour survoler la journée

- 9 h 30 Quatre ateliers au choix (attention, quelques ateliers s’adressent à un public spécifique)

Atelier 1 – Allez, je me lance ! (avec Mélanie Paridaens et Paul Muller, formateurs chez Amnesty)
Des milliers de personnes s’engagent avec Amnesty en Belgique. Un peu, beaucoup, passionnément… Vous vous demandez comment faire ? Comment faire plus ? Comment faire mieux ? Si vous faites vos « premiers pas » dans le mouvement, si vous voulez trouver un engagement qui vous convienne et contribuer efficacement au combat d’Amnesty pour les droits humains, cet atelier est fait pour vous.

Public : tout sympathisant des droits humains qui souhaite plus d’information pour agir avec Amnesty

Atelier 2 – Amnesty à l’école : quand les profs et les jeunes s’en mêlent (avec Zoé Spriet, responsable Jeunes chez Amnesty)

Amnesty propose à toutes les écoles primaires et secondaires de rejoindre sa grande campagne « Mon corps, mes droits ». Grâce à cet atelier, vous pourrez découvrir la thématique, rencontrer un témoin, poser toutes vos questions et vous préparer concrètement pour mener campagne dans votre école. Que vous soyez professeurs ou élèves, vous pourrez tous découvrir les trucs et astuces pour faire de cette campagne une expérience enrichissante et constructive pour vous et votre école. Vous en repartirez avec tout le matériel nécessaire pour faire des droits des femmes et des filles une réalité.

Public : Tous les profs de primaire et secondaire, animateurs de jeunes ou jeunes qui souhaitent, durant l’année académique 2013 – 2014, participer aux actions Amnesty dans leur école ou institution

Atelier 3 – We have a dream… (avec Cécile Van Parijs, Directrice adjointe chez Amnesty)

We have a dream ! Le rêve de cités où tous les jeunes des écoles connaissent l’importance de la défense des droits humains ; où le boulanger, le médecin, le Centre culturel et le club de foot sont des relais fiables et récurrents pour sensibiliser l’ensemble de la population ; où des milliers de flammes illuminent, chaque 10 décembre, les places et les rues ; où les citoyens et leurs représentants ont conscience de leur pouvoir et utilisent nos moyens d’action pour faire de notre monde un lieu plus juste. Le rêve de cités où nul ne peut dire : « Amnesty ? C’est quoi ? »

Public : les responsables des 70 groupes locaux et universitaires d’Amnesty International Belgique francophone ;

Atelier 4 – Redécouvrir le plaisir du travail de proximité (avec Marc Terwagne, coordinateur des programmes de formations pour Étopia Asbl)

Pour enseigner le latin à Pierre, que faut-il connaître ? Euh, le latin ? Non, il faut connaître Pierre. Ce vieil adage pourrait se décliner ainsi : pour faire connaître Amnesty et ses actions au public de ma commune, je dois bien connaître ma commune.
Au moyen de brèves considérations « théoriques », de témoignages, d’échanges et de documents d’appui, l’atelier montrera l’importance de bien connaître et comprendre son « terrain » local et amorcera quelques pistes pour y parvenir ; puis insistera sur l’intérêt pour un groupe local d’Amnesty d’être bien connu des gens « qui comptent » dans la commune ; enfin explorera comment imaginer des actions qui mêlent efficacité et plaisir.

Public : tous les activistes des groupes locaux d’Amnesty

- 11 h 30 Témoignages

Atelier 5 — Israël et Palestine : au cœur de l’étau (avec Alexis Deswaef, président de la Ligue des droits de l’Homme et Jean-Jules Docquir, coordinateur Israël/Territoires occupés/Palestine pour la section belge d’Amnesty)
Témoignage sous forme d’un récit de voyage hallucinant ! Celui d’une équipe de juristes spécialisés en droit international qui a rencontré de nombreux témoins, tant juifs que palestiniens, de Jérusalem à travers la Cisjordanie, sur les routes d’Israël, des villes du Nord jusqu’au désert du Néguev dans le sud, à quelques kilomètres de Gaza, cette prison à ciel ouvert. Une approche sans langue de bois des questions douloureuses : l’occupation militaire, la colonisation civile, le mur, les prisonniers politiques, l’exploitation des ressources des territoires palestiniens ou encore le régime d’apartheid en Israël.

Atelier 6 – Rencontre avec Taghi Rahmani
Chercheur, opposant politique et défenseur iranien des droits humains, Taghi Rahmani vit aujourd’hui en exil en France, loin de sa famille après avoir vécu la répression et 15 années d’emprisonnement. Il est l’époux de Narges Mohammadi, cofondatrice du Centre pour les défenseurs des droits humains (CDDH), elle-même condamnée en 2012 à une peine de 6 ans d’emprisonnement (aujourd’hui en liberté conditionnelle). Il fera le point sur les activités du CDDH et le contexte actuel en Iran.

- 12 h 45 Lunch (10 € à payer sur place)

- 13h45 Un bref retour sur l’Assemblée générale internationale de cet été

13h55 « Mon corps, mes droits » — La campagne internationale d’Amnesty en 2014 et 2015 (avec Sarah Pyke, coordinatrice Communication de la campagne Exigeons la dignité au Secrétariat international d’Amnesty International)
En 2014 et 2015, Amnesty mettra l’accent sur les droits des femmes. Les discriminations liées au genre demeurent en effet partout dans le monde, tant en pratique que dans les lois. Avec la campagne « Mon corps, mes droits », nous mènerons campagne ensemble pour améliorer les droits des femmes, et en particulier leurs droits de disposer de leur corps et de prendre des décisions en toute liberté par rapport à celui-ci.

Public : ouvert à tous

- 14 h 30 La campagne « Mon corps, mes droits » en Belgique (avec Émilie Lembrée, responsable du Programme Droit des femmes et Philippe Hensmans, directeur d’Amnesty International Belgique francophone)

Comment la campagne internationale « My body, my rights » sera-t-elle déclinée en Belgique ? Une introduction générale à la campagne « Mon corps, mes droits ».

- 15 h Les droits sexuels et reproductifs — de quoi parle-t-on ? (avec Katinka In’T Zandt, présidente de l’organisation Le Monde selon les femmes)

Mises en perspective historique, notions juridiques et de genre nous permettrons de comprendre les réalités que recouvrent ces droits, mais aussi les enjeux actuels qui leur sont liés. Un monde où les droits sexuels et reproductifs sont respectés est un monde où l’égalité de genre est effective.

- 15 h 45 Les droits sexuels et reproductifs à Bruxelles – une expérience de terrain (avec Isabelle Finkel, psychologue dans un planning familial bruxellois)

Les problématiques liées aux droits sexuels et reproductifs existent partout dans le monde, et donc aussi ici et maintenant. Isabelle Finkel fera part d’une expérience de terrain significative à Bruxelles.

- 16 h 15 Pause

- 16h45 Conférences parallèles

Atelier 8 — Abolition de la peine de mort. Pourquoi ? Comment ? (avec la coordination Peine de mort d’Amnesty)

Cette brève session introduira le sujet de la peine de mort ainsi que son actualité et présentera les arguments qui motivent le combat d’Amnesty pour son abolition universelle.

Public : ouvert à tous, en particulier à ceux et celles qui ne connaissent pas bien ce sujet.

Atelier 9 — Réfugi-é-e « homo », prouvez-le ! (avec la coordination OSIG d’Amnesty)

Grâce à des témoignages, nous essaierons d’appréhender l’expérience d’une personne arrivant d’un pays où l’homosexualité est interdite, objet de honte, abhorrée par la population... et qui, pour obtenir l’asile, doit prouver qu’elle est homosexuelle. Mais comment prouve-t-on cela ? Comment parler de sa sexualité devant des inconnu-e-s ? En contrepoint, nous aurons le regard de l’administration sur le sujet.

Public : ouvert tous

Atelier 10 – Syrie & Tunisie : les suites du printemps arabe (avec Sophie Aujean, coordinatrice Syrie & Tunisie chez Amnesty)

Le « printemps arabe » a commencé en Tunisie en décembre 2010 et s’est répandu à l’ensemble de la région depuis lors. La transition démocratique s’y met progressivement en place. En Syrie, la répression des manifestations a tourné au conflit armé et on compte aujourd’hui près de 100 000 morts, et des centaines de milliers de réfugiés et déplacés. Nous ferons le point sur la situation dans ces deux pays symboliques du printemps arabe, sur les enjeux pour les droits humains et en particulier pour les droits des femmes, et sur l’action d’Amnesty International.

Public : ouvert tous

Atelier 11 — Le mouvement de contestation antigouvernemental en Turquie (avec Jenny Vanderlinden, coordinatrice Turquie chez Amnesty)
Au printemps 2013 des milliers de personnes manifestent sur la place Taksim à Istanbul. Ce qui était au départ un rassemblement de quelques militants écologiques devient l’expression du ras-le-bol de milliers de Turcs qui dénoncent l’autoritarisme du gouvernement et réclament la liberté d’expression. La police disperse violemment les manifestants pacifiques et des milliers de personnes sont blessées. Des médecins venant en aide aux blessés, des journalistes, des avocats et des syndicalistes sont arrêtés et mis en garde à vue. Le chercheur Turquie d’Amnesty International s’est rendu à Istanbul et a suivi les évènements.

Public : ouvert tous


Atelier 12 – La migration des Roms en Europe occidentale
(avec Baudouin Janssens, coordinateur Roms chez Amnesty)

Voilà près de 1000 ans que des populations, appelées Roms ou Tsiganes, migrent d’est en ouest. Parties des Indes, elles ont atteint toute l’Europe occidentale et même l’Amérique. Des chroniques du 15e siècle montrent les mêmes préjugés et les mêmes rumeurs que celles qui prévalent aujourd’hui. Les autorités ont toujours balancé entre deux options : faut-il les inclure ou les exclure ? Après un rappel historique, l’atelier proposera aux participants de réfléchir à ces problèmes qui sont d’une brûlante actualité.

Public : ouvert tous

- 18 h Apéro estival

 INSCRIPTIONS (jusqu’au 6 septembre 2013)

Infos : acaudron amnesty.be — 02/538 81 77

Pays par pays

Focus

Par theme

App Amnesty

A suivre

A l'agenda

L’Université d’été d’Amnesty — 2013

« avril 2014 »
L M M J V S D
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 1 2 3 4
 

Inscrivez-vous à notre newsletter