Accueil du site > Agir > Nos campagnes > Migrants et Réfugiés > Asile et migration en Europe > S.O.S Europe — Droit humains et contrôle de l’immigration

Actu:Et maintenant, quelle direction Amnesty doit-elle prendre ? ... Thaïlande. Cent jours après le coup d’État militaire, pas de répit dans la spirale de la répression ... Bruxelles : Un tram aux couleurs d’Amnesty pour défendre la liberté d’expression dans le monde ... Irak. L’État islamique cherche à balayer les minorités, des éléments prouvent qu’un nettoyage ethnique est en cours ... Donnez votre regard ! ...

Communiqué de presse

S.O.S Europe — Droit humains et contrôle de l’immigration

mercredi 13 juin 2012, par Service Presse

Amnesty International a demandé instamment aux gouvernements et aux institutions de l’Union européenne (UE) de ne plus mettre en danger les personnes aux frontières de l’Europe. Cet appel accompagne le lancement d’une pétition publique en ligne, adressée aux députés du Parlement européen pour les engager à mener à bien leur rôle de surveillance et à demander aux gouvernements et aux institutions de rendre des comptes sur la manière dont ils traitent les migrants, les réfugiés et les demandeurs d’asile le long des frontières européennes. Amnesty International lance aussi ce mercredi 13 juin la campagne Lorsqu’on n’existe pas, qui mettra en évidence le sort des « personnes en déplacement ».

« Pour l’UE, le renforcement des frontières de l’Europe l’emporte de toute évidence sur les vies à sauver, a déclaré Nicolas Beger, directeur du Bureau européen d’Amnesty International. Dans leurs efforts d’enraiement de l’“immigration illégale”, les pays européens ont multiplié les mesures de contrôle migratoire au-delà des frontières européennes, sans considération du coût humain. Loin du regard de l’opinion publique, ces mesures exposent des personnes à de graves atteintes aux droits humains. »

L’année dernière, au moins 1 500 hommes, femmes et enfants se sont noyés en mer Méditerranée alors qu’ils tentaient de rejoindre les côtes européennes. Dans certains cas, la catastrophe aurait pu être évitée. Le lancement tardif d’opérations de sauvetage a coûté la vie à des naufragés. Ces dernières années, certains rescapés ont été renvoyés par la force dans des pays où ils risquaient de subir des mauvais traitements et d’autres violences. À plusieurs reprises, des personnes ont été refoulées par l’Italie vers la Libye, où elles ont été placées en détention et maltraitées. Dans un environnement où la transparence et la surveillance n’existent guère, il n’est pas rare que les violations des droits humains commises le long des côtes et des frontières européennes ne soient pas sanctionnées.

Complément d’information sur la campagne

Dans le cadre de la campagne Lorsqu’on n’existe pas, Amnesty international cherche à amener les pays européens dont les mesures de contrôle migratoire bafouent les droits humains à rendre des comptes. L’objectif est de défendre les droits des migrants, des réfugiés et des demandeurs d’asile en Europe et à ses frontières. Les motifs d’immigration vers l’Europe sont variés. Certaines personnes fuient des persécutions ou une guerre. D’autres tentent d’abandonner une vie vouée à la misère. Elles espèrent trouver ici un avenir meilleur et plus sûr. Bien trop souvent, la réalité est tout autre.
Aujourd’hui, l’Europe ne promeut ni ne respecte les droits des migrants, des réfugiés et des demandeurs d’asile. L’hostilité à l’égard de ces personnes est généralisée, et les mauvais traitements qu’elles subissent sont rarement signalés. Tant que les personnes en déplacement demeurent invisibles, elles risquent d’être victimes de violations des droits humains.

Pour en savoir plus, consultez le site suivant : www.whenyoudontexist.eu ou le rapport ci-dessous (« S.O.S. Europe. Les droits humains et le contrôle de l’immigration »)

Documents joints

Répondre à cet article

Pays par pays

Focus

Par theme

App Amnesty

A l'agenda

S.O.S Europe — Droit humains et contrôle de l’immigration

« septembre 2014 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5
 

Inscrivez-vous à notre newsletter