Action : Yémen, les femmes sont systématiquement victimes d’actes de discrimination

Au Yémen, les femmes sont systématiquement victimes d’actes de discrimination et de violences, autant de pratiques qui ont des conséquences dévastatrices sur leurs vies. Si leurs droits sont régulièrement bafoués, c’est que la législation yéménite et les pratiques tribales et coutumières classent les femmes dans une catégorie de citoyens inférieure. Ces violences contre les femmes commises par l’État, la société et la famille sont endémiques. En outre, les femmes yéménites ne sont pas libres d’épouser l’homme qui leur convient et certaines sont encore des enfants, parfois âgées de huit ans seulement, lorsqu’on les contraint à se marier. Une fois mariée, une femme doit obéir à son époux et obtenir son autorisation pour la moindre sortie. L’égalité de traitement n’est pas assurée non plus en matière d’héritage, les femmes se voyant souvent spoliées de tout droit à la succession. Par mail à l’ambassade de la République du Yémen Les femmes accusées d’actes « immoraux » sont sanctionnées plus sévèrement que les hommes, et ces derniers ont droit à l’indulgence lorsqu’ils tuent des femmes de leur famille pour des questions d’« honneur ». Ces lois et pratiques discriminatoires encouragent et favorisent les violences contre les femmes, qui sont monnaie courante au sein des familles et dans l’ensemble de la société. Il est donc urgent de procéder à des réformes. Amnesty International engage les autorités yéménites à mettre fin à la législation discriminatoire et à la violence à l’égard des femmes. À l’occasion de la campagne (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Foire du livre - Expo photo Droits dans les yeux

Une expo-photo itinérante « Droits dans les yeux » présentera les clichés de grands noms de la photographie belge