Colloque international sur la question des violences post-séparation.

En 2019, L’asbl Solidarité femmes atteint ses 40 années d’existence.
Dans ce cadre, elle organise un colloque international sur la question des violences post-séparation : « l’impossible rupture. Penser la sécurité des femmes et des enfants en contexte de violences conjugales post-séparation », les 15 et 16 octobre à La Louvière.
L’association a invité un panel d’experts internationaux (France, Italie, Canada) à faire part de leur expérience, des recherches qu’ils ont menées et des bonnes pratiques qui ont cours dans leur pays sur la question des violences post-séparation.

En effet, l’asbl a décidé de mettre l’accent sur cette problématique sous-estimée suite aux constats accablants d’une recherche qu’elle a menée en 2017/2018 auprès d’une cinquantaine de femmes qui ont transité par ses différents services entre 2012 et 2017. Les résultats démontrent que les femmes interviewées sont près de 80% à vivre encore de la violence et du contrôle de la part de l’ex-conjoint et ce, malgré une séparation qui parfois remonte à plus de 5 ans. Ces violences touchent tant les femmes que les enfants, elles menacent leur sécurité et leur intégrité physique et mentale. (violences physiques, menaces, harcèlement, instrumentalisation des enfants…). Elles constituent un frein important à leur reconstruction.

Toutes les infos
Toutes les actions

Ahmed H. doit être autorisé à rentrer chez lui

Ahmed H., incarcéré à tort pour « complicité d’acte terroriste », n’a plus vu sa femme et ses filles depuis 4ans. Chypre doit l’autoriser à rentrer chez lui, auprès de sa famille. Il risque d’être renvoyé en Syrie.