2 juillet : Pédalez avec Amnesty Liège !

Venez pédaler avec Amnesty International ce 2 juillet 2014 !

Le mercredi 2 juillet 2014, deux jeunes liégeois partiront pour un tour du monde à vélo et ils ont souhaité associer Amnesty International à leur départ car si deux jeunes belges ont cette liberté de mouvement, c’est loin d’être le cas pour tous les êtres humains, qu’ils soient de Belgique, d’Europe ou d’ailleurs.
Invitation est faite à tous de les accompagner à vélo par le Ravel jusque Esneux et de prendre connaissance de certaines actions d’Amnesty International en ce domaine : SOS Europe et la campagne STOP torture.

Pauline et Christophe ont décidé de mettre les voiles et de prendre le temps d’assouvir leurs envies profondes, à savoir parcourir le monde, le goûter, l’apprécier et le rencontrer. Ils partent donc ce 2 juillet 2014 à Liège (esplanade des Guillemins) pour un périple de 2 ans environ qui traversera 4 continents. Ils iront notamment à la rencontre d’écrivain-e-s migrant-e-s pour comprendre ce que la migration leur a apporté en terme artistique et personnel.

Le voyage et la liberté

« Dans vingt ans, vous serez plus déçus par les choses que vous n’avez pas faites que par celles que vous avez faites. Alors sortez des sentiers battus. Mettez les voiles. Explorez. Rêvez. Découvrez ». Cette phrase de Mark Twain n’est malheureusement pas réalisable par tous ceux qui en rêveraient… S’il est vrai qu’il n’y a jamais eu autant de migrants dans le monde qu’aujourd’hui – on parle de 232 millions à l’heure actuelle - beaucoup d’entre eux ne voyagent pas pour le plaisir et sont contraints de quitter leur patrie pour des raisons politiques, économiques ou de droits humains. Pour certains, le rêve de la migration s’est transformé en calvaire : à défaut de visa, il leur faut escalader les grilles de Calais, traverser la mer Méditerranée en canots surchargés ou encore accepter l’aide d’organisations criminelles.

De nombreux autres baroudeurs de par le monde ne peuvent simplement pas sortir de chez eux ou des quatre murs qui les entourent, ceux de la prison. Enfermés pour avoir exercé leur liberté essentielle, celle de penser différemment, ils se voient réduits à quelques mètres carrés desquels ils ne pourront pas sortir avant plusieurs semaines, mois, années.
Face à cela, il est donc très important pour nous, qui vivons en démocratie, de reconnaitre la chance que nous avons, une chance qui n’est pas évidemment pas tombée du ciel, c’est le fruit de luttes et de revendications qui ont été aussi durement acquises et que l’on veille à protéger attentivement.

Pauline et Christophe veulent ainsi, en ce jour de départ, diriger le projecteur vers tous ces gens qui sont enfermés littéralement ou dans la clandestinité et qu’Amnesty International défend jour après jour depuis 1961, aux quatre « coins » du globe.

Concrètement, ici à Liège, Amnesty compte une dizaine de groupes locaux qui, chacun, suit plusieurs campagnes et pays. Liège a la chance également de compter en son sein une régionale d’Amnesty International qui regroupe des bénévoles des groupes locaux mais aussi des militants extérieurs. C’est ce groupe régional d’Amnesty International qui organise ce 2 juillet cette balade « de la liberté ».

La balade jusqu’Esneux

En suivant les 18km de voies cyclables, calmes et en site propre qui longent l’Ourthe, les participants exerceront leur liberté, celle de se déplacer, de penser, de s’exprimer… des choses qui semblent tellement naturelles et pourtant !

Pauline, Christophe et les autres rouleront tous ensemble, militants de la première heure, cyclistes aguerris ou promeneurs du dimanche en soutien avec Amnesty International et les droits et valeurs que cette organisation internationale incarne et défend.

Une collation sera distribuée à l’arrivée. Prenez votre piquenique pour vous sustenter avant le retour vers Liège prévu vers 14h , sans Pauline et Christophe, cette fois…
Rendez-vous : à 9h15 sur l’esplanade de la gare des Guillemins pour un départ prévu à 10h. Et vers 11h30 à Esneux, à l’amphithéâtre, qui se situe au bout de la rue de la station et à proximité de la gare.

Les actions d’Amnesty International

Dans le cadre de cette balade, nous tenons à mettre au premier plan des actions qu’Amnesty International a mis sur pied concernant la liberté de migrer d’une part et la campagne phare « Stop torture », d’autre part.
La campagne SOS EUROPE demande une protection des migrants aux frontières de l’Europe et une politique migratoire solidaire et qui coopère avec les pays européens impliqués qui reçoivent chaque jour des dizaines, voire des centaines de femmes et d’hommes qui cherchent plus de liberté, l’opportunité de travailler ou de rejoindre leur famille.
La campagne STOP torture veut bannir le recours à la torture partout dans le monde et demande aux tortionnaires de rendre compte de leurs actes. Concrètement, nous lancerons deux pétitions pour demander au gouvernement vénézuélien d’enquêter sur les actes de torture envers des étudiants qui ont manifesté pacifiquement il y a 3 semaines à Maracaibo, dans l’état de Zulia.

Liens web

Suivez Pauline et Christophe sur leur blog https://www.facebook.com/events/1492007281017180/

Amnesty International : www.amnesty.be
SOS Europe : http://www.whenyoudontexist.eu/
Torture de manifestants vénézuéliens : http://www.amnesty.org/en/region/venezuela

Contact Amnesty Liège
Responsable de la régionale de Liège d’Amnesty International : Christine Charlier :
+32 478 93 13 09