Journée anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme

Film "Jawhara, fille de prison" et soirée au Botanique

Cette soirée clôture notre « campagne bougies 2004 » et est dédiée aux bénévoles qui y ont participé ainsi qu’aux acheteurs de bougies.

Pour l’occasion, le Botanique sera illuminé et des mémoriaux seront placés sur les marches de l’édifice.

La première partie de la soirée aura lieu à l’Orangerie où le film marocain « Jawhara, fille de prison » sera projeté dans le cadre du festival du film méditerranéen. Le film évoque, à travers le récit d’une petite fille de six ans, les tortures, l’humiliation et les conditions de vies inhumaines dans le système carcéral marocain.
Cette projection sera réalisée en présence du réalisateur Saâd Chraibi et de l’actrice principale Mouna Fettou et précédée du court-métrage "Rêverie de femme".

Dès 21H30 : Soirée bougie au Club Méditerranéo : Concert"femmes avec Oalma, chanteuse galiciennes qui mêlent leurs origines à des musiques issues de tous horizons : tzigane, flamenco, latino. Exceptionnellement le groupe invitera quelques unes des plus bellles voix (klezmer, irlandaise, marocaine, haïtienne) de la scène musicale belge à se joindre à lui.

22H. Projection de "Te Doy Mis Ojos" (ne dis rien). Film primé par plusieurs Goya (équivalent des Oscars ou Césars Espagnols.

PAF : 6 €. par film. l’entrée à la soirée est gratuite.

Réservation au 02 289 70 50 ou par e-mail : info@cbai.be (avec mention en objet « réservation Jawhara »). Les places réservées seront à payer et à retirer au comptoir invité du festival (au Botanique) le vendredi 10 décembre 2004, au plus tard trente minutes avant le début de la séance. Info : 02 800 83 54 ou sur le site www.cinemamed.be


Par : patrick Pauwels

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse