Action pour Amaya Coppens

Bruxelles

Les leaders étudiants Amaya Eva Coppens (23 ans) et Sergio Midence (30 ans) ont été arrêtés le lundi 10 septembre à Leon, au Nicaragua.

La belgo-nicaraguayenne Amaya figure sur une liste de plus de 400 militants arrêtés lors de manifestations de la société civile au Nicaragua. Le gouvernement y réprime très durement les contestations, notamment par des arrestations massives.

Selon les informations relayées par les médias nicaraguayens, l’étudiante en médecine est accusée, entre autres, de "terrorisme", d’« incendie criminel », d’agressions et de « possession illégale d’armes ». Ces accusations qu’Amnesty estime sans fondement proviendraient des services de police, lesquels ont arrêté Amaya et les autres manifestants sans aucun mandat.

Alors qu’Amaya est emprisonnée depuis 3 semaines, aucune perspective de procès n’est connue à ce jour.

Ce lundi 8 octobre, nous agirons pour Amaya, devant l’ambassade du Nicaragua. Elle a besoin de vous ! Rejoignez nous !

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.