ARTISTES POUR AMNESTY 2006

DU JEUDI 14 AU DIMANCHE 17 SEPTEMBRE 2006,

QUATRE JOURS « CULTURE ET DROITS HUMAINS »

À l’Institut Supérieur pour l’Étude du Langage Plastique (ISELP) 31, Bd de Waterloo
1000 Bruxelles

[*Chaque jour des hommes et des femmes, défenseurs des droits humains, prennent des risques pour dénoncer les violations qui ont lieu sur le terrain. Alliées indispensables d’Amnesty, ces personnes ont besoin de notre soutien.*] C’est ainsi que la section belge francophone a décidé de soutenir deux initiatives en République démocratique du Congo, toutes deux basées à Uvira (Kivu). La première, la SOFAD, vient notamment en aide aux femmes victimes des viols fréquemment pratiqués dans la région (on estime à plus de 40.000, rien qu’au Kivu, le nombre de victimes de cette nouvelle “ arme de guerre ”). La seconde, l’Arche d’Alliance, suit aussi la destinée des enfants soldats recrutés par les forces armées.

QuickTime - 1.8 Mo
Voir le spot vidéo

Le bénéfice de ces journées leur sera consacré.

Et parce qu’il y a différentes manières de lutter en faveur des droits humains, de très nombreux artistes issus de disciplines très variées participeront exceptionnellement à cet événement apportant ainsi leur soutien à l’action d’ Amnesty International.

Mais en plus de l’exposition permanente une activité également culturelle viendra agrémenter quotidiennement cet événement. (Film, conférence, débat)

Ainsi, dans le cadre d’un projet pédagogique et artistique, une oeuvre sera réalisée par des enfants issus d’une grande variété de cultures (turque, arménienne, marocaine, tibétaine, rwandaise, congolaise, belge,...), encadrés par Christian Merveille et les Ateliers du Soleil.


LE PROGRAMME

  Jeudi 14 septembre
Ouverture de l’EXPOSITION-VENTE D’ŒUVRES D’ART CONTEMPORAIN offertes par 110 artistes (peintures – gravures –sculptures -photographies – bijoux d’art). L’exposition sera ouverte du 14 au 17 septembre dès 11h (entrée libre).

En soirée( 20h00), projection d’un FILM INÉDIT,
« LES SUSPECTS », un film de Kamal Dehane (Belgique-Algérie) – un superbe plaidoyer pour la liberté d’expression dans l’Algérie d’aujourd’hui.
En présence du réalisateur (sous réserve).
Entrée : 5€ – réservation souhaitée.

 Vendredi 15 septembre
En soirée (20h00) : dans le cadre de la campagne d’Amnesty « STOP TORTURE »,
CONFÉRENCE (en anglais) par le Dr. Inge Genefke, directrice du Centre de réhabilitation des victimes de la torture (Copenhague-Danemark)
Entrée : 5€ – réservation souhaitée.

  Samedi 16 septembre – JOURNÉE « ARTISTES EN HERBE »
visite guidée de l’exposition et atelier créatif (de 10.30 h à 12 h.30 pour les 5 à 8 ans – de 14 h à 16 h. pour les 9 à 12 ans)
PAF : 1 € - réservation souhaitée.

  Dimanche 17 septembre (11h00)
Dans le cadre de la campagne « Halte à la violence envers les femmes », rencontre avec Laurence Bibot, Dani Klein et Lio, animée par Soda sur le thème
« Idées reçues et préjugés »
Entrée : 5€ – Réservation souhaitée.
La rencontre sera suivie d’un lunch.
Réservation souhaitée.

Le 17/9 est la “ journée sans voitures ”, mais l’accès à l’ISELP est très aisé par les transports en commun (trams 91-92-93-94, arrêt Porte Louise – métro , arrêt Porte Louise – bus 71 et 54 ,arrêt Porte de Namur)

[(Pour toutes réservations un seul numéro : 02/344.99.16
ou par courriel : swelles@aibf.be )]

LISTE DES ARTISTES PARTCIPANTS

PEINTURES, GRAVURES, DESSINS :

Pierre ALECHINSKY – Clotilde ANCARANI – ARMAN - Gabriel BELGEONNE – Annick BLAVIER – Alain BORNAIN – Lise BRACHET – Nicole CALLEBAUT – Nicolas CARLIER – Jacques CHARLIER – Thérèse CHOTTEAU – Michel CLERBOIS – Virginie COPPE – Maryse COPPEE – Jocelyne COSTER – Kikie CREVECOEUR – Dany DANINO – Evelyne de BEHR – Gerald DEDEREN – Patryck de FROIDMONT - Hélène de GOTTAL – Rodrigue DELATTRE – Marie de MEVIUS – Roger DEWINT – Christian DOTREMONT - Peter DOWNSBROUGH – Philippe DUBIT – Frédéric DUFOOR – Nadine FIEVET – Anne-Marie FINNE – Dominiq FOURNAL – André FRANCOIS – Nigel FREAKE – Maurice FRYDMAN – Thierry GONZE – Michèle GROSJEAN – Félix HANNAERT – Bénédicte HENDERICK – Aïda KAZARIAN – Christine KEYEUX – Nikki KOKKINOS – Olivier KOULISCHER – LENNEP – Capucine LEVIE – Charlotte MARCHAND – Michel MARINUS – Jean-Pierre MAURY – Xavier NOIRET-THOME – Clotilde OLYFF – Michel OLYFF – Carmen ORTIGOSA – Vincent PACHES – Juan PAPARELLA – Maurice PASTERNAK – Nathalie PIROTTE – Jean-Pierre POINT – Patrick POUILLARD – Robert QUINT - Roger RAVEEL – REINHOUD – Marc RENARD – Christian ROLET - Emile SALKIN – Myrto-Maria SAMOVILIDI – Antonio SEGUI – Michel STEINGUELDOIR - Chantal TALBOT - Michel THUNS – Thierry TILLIER – Paul TRAJMAN – Serge VANDERCAM – Diane van EEPOEL – Henri van EEPOEL – Marie VAN GROENINGEN – Luc VAN MALDEREN- André WILLEQUET - Léon WUIDAR.

SCULPTURES :
ALQUIN – Michel CAPPOEN - Thérèse CHOTTEAU - Christian CLAUS – Laurence DERVAUX – Emile DESMEDT – Philippe DESOMBERG – Nic JOOSEN – Patricia KINARD – Dominique LIETAERT – Annie MANGANO – Hugo Leon MORALES – Emile SOUPLY – Vincent STREBELLE – Francis TONDEUR – Claude WESEL – André WILLEQUET – Pascaline WOLLAST

PHOTOGRAPHIES :
Jacques ARON – Véronique BOISSACQ – Marie-Ange CAMBRUZZI – Philippe CARDOEN – Alain CEYSENS – Julien COULOMMIER – Michel DUSARIEZ – Stephane FEFER – Chloé HOYOUX-PILAR – H. KATOSKI – Robert MORIAN – Marianne PONLOT – Paul SZTERNFELD.


BIJOUX D’ART :

Maria CONTI – Jeannine COPPENS – Cécile DALCQ – Irène de GROOT – Nicole DEHALLEUX – Anne DESPRECHINS – Bernard FRANCOIS – Serge HELHOLC - Sabine HERMAN – Claire LAVENDHOMME – Marie LECHAT – Martine MAYENCE – Arig NEVIN – Eric SEIDOFF – Claude WESEL - Christian WUYTACK.


QUATRE JOURS « CULTURE ET DROITS HUMAINS »


Jeudi 14/9 – 20 h. « LES SUSPECTS »

Un film de Kamal Dehane (Belgique-Algérie)
Le film est basé sur le livre « Les Vigiles » de Tahar Djaout, écrivain algérien assassiné en juin 1993. Directeur de l’hebdomadaire « Ruptures », ses pamphlets invitaient à la vigilance face à l’islamisme montant. Il disait : « Si tu te tais tu meurs, si tu parles, tu meurs, alors parle et meurs ». Dans « Les Suspects », Mahmoud, jeune professeur de lycée, est surveillé de près par le vieux M’Nouar, l’un de ses voisins. Il sera rapidement en butte aux pires tracasseries administratives, et se retrouvera bientôt menacé. Il aggrave son cas lorsqu’il s’éprend de Samia, jeune médecin, algérienne, rentrée au pays après des études en Belgique. Le film dépeint la réalité de la société algérienne, présente plusieurs versions de la condition féminine dans le pays et plaide pour la liberté d’expression et d’opinion.


Vendredi 15/9 – 20 h « ROMPRE LE SILENCE QUI ENTOURE LA TORTURE »

Une conférence par le Dr Inge GENEFKE.
Figure de proue de la lutte contre la torture, le Dr Genefke, neurologue, créa en 1973, à Copenhague, le premier groupe médical d’Amnesty International, puis en 1982, le Conseil International pour la Réhabilitation des Victimes de la Torture (IRCT) dont elle est toujours la directrice. Son objectif est d’apporter aide et soutien aux victimes de ces abus et à leur famille sur le plan médical et psychothérapique. Elle reçut le Nobel alternatif en 1989.
La campagne « STOP TORTURE » que vient de lancer Amnesty International veut dénoncer la pratique de ces actes cruels dans le cadre de la « guerre contre le terrorisme » menée par certains Etats qui ne se contentent pas d’y avoir recours mais affirment qu’ils sont justifiables et nécessaires.


Samedi 16/9 « ARTISTES EN HERBE »

Cette journée réservée aux enfants (deux groupes d’âge) est prise en charge par des historiens d’art de l’ ISELP. Ils guideront les enfants à travers l’exposition et leur proposeront ensuite un atelier créatif à partir de l’une ou l’autre œuvre choisie. Les œuvres réalisées seront exposées par la suite. Tout le matériel sera fourni. Un seul conseil : munir les enfants d’un tablier ou d’une blouse !

Dimanche 17/9 – 11 h. « IDEES RECUES ET PREJUGES »

« La langue d’une femme est son épée, elle se garde de la laisser rouiller » (proverbe chinois).
Petites perfidies et grosses bêtises, proverbes de tous pays, dits de « sagesse populaire », les femmes en sont une cible de choix depuis des millénaires. On peut en pleurer ou en rire, il faut surtout s’en inquiéter car ces idées reçues, bien ancrées dans les esprits, sont à la base de toutes les violences envers les femmes.
Le rire étant une arme efficace contre la bêtise, un trio de choc : Laurence Bibot, Dani Klein et Lio a choisi d’égrener ensemble des « perles » relevées au fil du temps. C’est Soda qui animera cette piquante rencontre qui se veut aussi un temps de réflexion.

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse