Conférence : L’accès à la terre, un chemin pour la paix en Colombie

La Coordination Belge pour la Colombie (CBC*)

vous invite à la conférence :

L’accès à la terre,un chemin pour la paix en Colombie

Avec

Mr. Fabian Oyaga,

Avocat, spécialiste des problématiques rurales, et de la Loi de Victimes et de Restitution des Terres (1448)

Projection du film "La Terre et le Territoire : Clef pour la Paix en Colombie", réalisé par Manuel Contreras, fr/es-13’50

Mercredi 4 juillet à 19h30

Maison de la Paix

35 rue Van Elewyck – 1050 Bruxelles

(Bus 71, 60, 38 tram 81)

La Colombie est un pays qui présente une des plus fortes concentrations de terres du monde. Ce déséquilibre de la propriété foncière est une des causes principales du conflit armé interne. Le contrôle territorial et l´usurpation de terres font partie de la stratégie de la guerre interne. Des territoires potentiellement riches en ressources naturelles ont ainsi été occupés pour bénéficier à des mega-projets agro-industriels, miniers, énergétiques, d´infrastructures ou pour blanchir de l´argent provenant du trafic de drogues. L´usurpation de terres aux personnes déplacées et à des communautés ethniques atteint plus de 6,8 millions d´hectares.

Le Président Juan Manuel Santos a promis de restituer 2,5 millions d´hectares aux personnes déplacées par la violence au cours de ses quatre années de gouvernement. La loi de Victimes et de Terres (1448) a crée des attentes parmi la population déplacée par la violence. Cependant, seulement en 2011, 28 dirigeants sociaux qui réclamaient la restitution des terres usurpées ont été assassinés. De nombreuses organisations de défense des droits humains continuent également à être menacées. Cette loi permettra-t-elle au droit des victimes à la vérité,à la justice et à la réparation ?

Fabian Oyaga est avocat, spécialiste en problématiques rurales, et en particulier sur le déplacement forcé. Il est aussi consultant sur le thème de la restitution de terres. Il travaille pour l’ ONG ILSA (Instituto Latinoamericano para una Sociedad y un derecho Alternativos) en Colombie.
Contacts :

cbc@collectifs.net

*Membres : CENTRE NATIONAL DE COOPÉRATION AU DÉVELOPPEMENT (CNCD) -11 .11 .11 – BROEDERLIJKDELEN – SOLIDARITE SOCIALISTE –SOCIALISTISCHE SOLIDARITEIT (FOS) – COMMISSION INTERNATIONALE POUR LES DROITS DES PEUPLES INDIGÈNES (ICRA) – RED EUROPEA DE COMITES “OSCAR ROMERO” – FIAN BELGIUM – FEDERATION UNIE DE GROUPEMENTS D’ ELEVEURS ET D’ AGRICULTEURS (FUGEA) – OPERATION MONDE NOUVEAU (OMN) – COMITE POUR LE RESPECT DES DROITS HUMAINS “DANIEL GILLARD” - COMITE POUR L’ANNULATION DE LA DETTE DU TIERS MONDE (CADTM)
Observateurs : AMNESTY INTERNATIONAL (VL) (FR) – OIDHACO – PEACE BRIGADES INTERNATIONAL

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse