ÊTRE HUMAIN, ÊTRE UNE ARME BOUG’ICI 2019, PAR LE KOT AMNESTY UCL

Brabant-Wallon

Le Kot Amnesty de l’UCL vous invite à une soirée dîner-débat sur le thème « Être humain, être une arme ». Une occasion unique et privilégiée de rencontrer et d’échanger avec des expert·e·s, dans un cadre sympa, avec repas et boissons.

Il n’existe pas une manière de « bien » faire la guerre. S’il existe des façons plus acceptables que d’autres de mener un conflit, il existe aussi des méthodes impardonnables pour parvenir à ses fins.

Viols, esclavage, génocides, tortures, enrôlement forcé d’enfants, etc. Autant de méthodes utilisées aujourd’hui dans des conflits afin d’asservir une population..

On ne peut plus se permettre de fermer les yeux sur ces réalités dramatiques. C’est pourquoi nous vous invitons à rencontrer différent·e·s spécialistes durant cette soirée et à discuter alternativement, autour d’une table, avec :

Felice Dassetto : expert de l’UCL qui a analysé les attentats du 22 mars 2016 et parlera des attentats suicides dans le contexte du djihadisme.

Frédérique Lecomte : fondatrice de l’ASBL « Théâtre et Réconciliation » parlera des enfants soldats. L’objectif de son ASBL est de pérenniser une pratique dramaturgique particulière qui vise le travail, par le biais du théâtre, avec des populations marginalisées ou vulnérables.

Françoise Dieryck : coordinatrice USA à Amnesty Belgique francophone, parlera de la situation des prisonniers de Guantanamo.

Maddy Tiembe : présidente de l’association AFEDE, Actions des Femmes pour le développement, parlera du viol des femmes en tant qu’arme de guerre.

Le Kot Amnesty organise cet évènement ce jeudi 21 mars au Post, à coté de la place des Sciences, Louvain La Neuve à 19 h 00.
Il y aura de quoi manger et boire sur place.
Nous vous attendons nombreux et impatiemment !

Halte à l’afflux d’armes vers le Yémen

Des armes wallonnes et de l’équipement militaire belge impliqués dans le conflit meurtrier au Yemen ! Nous devons faire cesser les transferts d’armes utilisées pour perpétrer ces violations des droits humains. Signez !