Europe : défense des droits humains en danger

Bruxelles

Amnesty Belgique est heureuse de vous inviter à rencontrer Idil Eser et Julia Ivan, directrices des sections turque et hongroise d’Amnesty International.

Alors qu’Idil Eser fut injustement emprisonnée en Turquie de juillet à octobre 2017, Taner Kiliç, président de la section turque, est, lui, toujours derrière les barreaux.
En Hongrie, avec la loi "Stop Soros" portée par le gouvernement Orban, le risque est grand que les militants d’Amnesty et d’autres ONG ne puissent plus travailler, voire qu’elles doivent fermer.

L’espace laissé aux droits humains en Europe se rétrécit. Il ne s’agit pas seulement d’un recul général, dans de nombreux pays européens (liberté d’association, liberté de la presse, liberté d’expression, droits des réfugiés, mesures antiterroristes, etc), mais également d’attaques délibérées contre les défenseur·e·s des droits humains. Ciblés partout dans le monde, ils le sont maintenant aussi en Europe. Amnesty elle-même, en tant qu’organisation de défense des droits humains, est visée et doit trouver de nouvelles façons de faire face à un environnement changeant et difficile.

Nos invitées luttent au quotidien, avec leurs sections d’Amnesty International. Elles en témoigneront et discuteront avec nous des moyens d’avancer pour défendre les droits humains et mener campagne activement.

INSCRIPTIONS INDISPENSABLES
via le formulaire ci-dessous

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition