Exposition « Que portais-tu ce jour-là ? »

Bruxelles

Dans le cadre de la semaine des droits des femmes organisée par la ville de Bruxelles, la Haute École Francisco Ferrer accueille l’exposition « Que portais-tu ce jour-là ? » dans ses bâtiments, du 12 au 29 mars.
Une exposition à visiter avec des groupes scolaires.

« Que portais-tu ce jour-là ? » est une exposition bouleversante, créée suite à la publication d’un poème de Mary Simmerling. Elle y relate la nuit où elle a été victime d’un viol, et toutes les questions qui ont suivi cet événement traumatisant, dont « Que portais-tu ce jour-là ? ».

Il s’agit d’une question trop souvent posée aux victimes de viol et de violence sexuelle, dont les témoignages réels ont ici été rassemblés en une exposition visant à lutter contre l’idée répandue et erronée que ces personnes seraient partiellement responsables de ce qui leur est arrivé en raison de la tenue portée « ce jour-là ».

En se fondant sur des témoignages réels et forts et une scénographie simple, cette exposition vise à lutter contre la culture du viol et des violences sexuelles.

Créée à l’initiative du département de l’Instruction publique et de la Cellule Égalité des chances de la Ville de Bruxelles, avec le soutien de différentes organisations dont Amnesty International, cette exposition est visible du 12 au 29 mars 2019 à la Haute École Francisco Ferrer. Attention, elle est exclusivement réservée à des groupes scolaires sur inscription.

Pour s’inscrire à une visite, il s’agit de contacter expo@brucity.education ou de compléter ce formulaire.

Notez également que des animations assurées par des bénévoles d’Amnesty International sur les droits sexuels et reproductifs, ainsi que des ateliers philosophiques, peuvent être organisés après la visite de l’exposition.

Toutes les infos
Toutes les actions

Halte à l’afflux d’armes vers le Yémen

Des armes wallonnes et de l’équipement militaire belge impliqués dans le conflit meurtrier au Yemen ! Nous devons faire cesser les transferts d’armes utilisées pour perpétrer ces violations des droits humains. Signez !