Free Dawit Isaak au Bozar

Laissez-vous emprisonner dans une cellule de prison par solidarité avec les innombrables écrivains qui, dans le monde entier, ont été enfermés sans autres formes de procès. Quatre mètres carrés plongés dans une obscurité suffocante symbolisent la cellule de détention de Dawit Isaak. Cet écrivain et journaliste suédo-érythréen est emprisonné depuis 14 ans en Erythrée. Nul ne sait s’il est encore en vie.

La représentation belge de PEN International, en collaboration avec Amnesty International et BOZAR, organise un sit-in autour de la cellule de prison d’Isaak le 15 novembre, à l’occasion de la journée des écrivains emprisonnés.

Entre 14h et 17h leurs membres feront une lecture. Par ailleurs, quelques un des écrivains exilés résidant en Belgique participeront également à cette action. Avec : Sulaiman Addonia (ER), Adnan Adil (IQ), Alhadi Agabeldour (SD), Nisma Alaklouk (PS), Ubah Cristina Ali Farah (IT-SO), Zuher Aljobory (IQ), Huguette de Broqueville (BE), Saskia De Coster (BE), Fikry El Azzouzi (BE), Rose-Marie François (BE), Kenan Görgün (BE), Maarten Inghels (BE), Betlehem Isaak (SE), Hazim Kamaledin (IQ), Boris Korkmazov (RU), Caroline Lamarche (BE), Abdullah Maksour (SY), Majid Matrood (IQ), MohaNad Jacob (IQ), Hoshang Ossi, Mariane Sluszny (BE), Jeroen Theunissen (BE), Annelies Verbeke (BE).

Plus d’informations sur BOZAR

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse