Manifestation : Sauvons Alep !

Un rassemblement organisé par ActionSyrie et soutenu par Amnesty International Belgique francophone devant le bâtiment du Berlaymont (Wetstraat / Rue de la Loi, 200 - 1000 Bruxelles, métro Schuman) est prévu ce mardi 4 octobre 2016 à 17h15 pour demander de mettre fin aux violences commises dans la ville d’Alep.
Venez vous joindre à nous pour une manifestation appelant à ce que les atrocités d’Alep cessent !

Depuis la fin de la dernière tentative de cessez-le-feu en Syrie le 19 septembre, les bombardements aériens sur la ville d’Alep ont repris avec une violence inouïe. Des centaines de civils, dont de nombreux enfants y ont déjà trouvé la mort.

Tous les témoignages des personnes assiégées dans Alep concordent et relatent des attaques d’un niveau de destruction et de dévastation sans précédent. Avec pour objectif manifeste : l’annihilation.

Les bombardements menés tant par le régime syrien que par les Russes ont par ailleurs, systématiquement et délibérément ciblé les infrastructures humanitaires et civiles. Un convoi humanitaire du Croissant rouge syrien, trois des quatre centres de la défense civile syrienne, plusieurs infrastructures médicales dont les deux plus grands hôpitaux restant, plusieurs écoles et évidemment des immeubles d’habitation ont été bombardés au cours des dix derniers jours.

Plus encore, de nombreux rapports font état du recours par les aviations russe et syrienne à des armes interdites, a fortiori dans des zones civiles à forte densité : bombes à sous munitions, bombes incendiaires et bombes anti-bunkers (qui s’enfoncent dans le sol avant d’exploser transformant un immeuble en un large cratère géant en l’espace de quelques secondes).

250.000 civils assiégés aujourd’hui à Alep n’ont pour seul horizon que la mort alors que la communauté internationale reste paralysée. Les mots ne suffisent plus, il est urgent de mettre fin au massacre et que nos chancelleries en fassent un objectif prioritaire. On voit où cinq ans d’inaction tragique nous ont mené. Celle-ci n’est plus une option.

Ce qui frappe en regardant les images de dévastation à Alep, c’est le nombre d’enfants parmi les victimes. En effet ceux-ci constitueraient plus d’un tiers de la population assiégée. Le symbole d’un linceul blanc enroulé pour représenter ces dizaines d’enfants morts à Alep ces derniers jours sera utilisé lors du rassemblement prévu ce mardi 4 octobre au Berlaymont.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse