Midi des droits humains - La destruction des villages non reconnus des Bédouins palestiniens d’Israël

Saint-Gilles

Les Bédouins du désert du Néguev/Naqab ne sont plus sédentaires depuis plus d’un siècle. Une partie d’entre eux ont été regroupés par les autorités israéliennes dans 7 villes et villages. Ces townships sont reconnues comme les plus pauvres localités d’Israël.

Refusant d’être chassés, la plupart résistent avec courage.

Une série de conférences dénonceront cette politique de colonisation pratiquée dans son propre pays par Israël.

Du 17 au 20 octobre 2013, trois personnalités d’Israël participeront à des débats, avec le soutien du groupe "Démocrates & Socialistes" du Parlement européen :

Sana Ibn Bari, juriste, attorney du Negev Coexistence Forum (NCF) à Beersheva

Khalil Alamour, responsable du village bédouin non-reconnu Al Sira, membre NCF et Adalah

Michel Warschawski, journaliste, fondateur de l’Alternative Information Center. Prix 2012 des Droits de l’homme de la République Française.

Vous avez la possibilité de les rencontrer.

Quand ? Le 18 octobre 2013 de 12h30 à 14h.

Où ? Au Secrétariat national d’Amnesty International Belgique francophone, rue Berckmans 9 à 1060 Bruxelles.

Zeger DE HENAU de Solidarity with Bedouins présentera les invités.

(Solidarity with Bedouins, un groupe de solidarité avec le peuple bédouin du Néguev/Nakab a organisé en avril 2013 une randonnée de solidarité (à pied et à vélo) sur place.)

Avec la participation de Pieter Stockmans, coordinateur Israël-Territoires Occupés- Palestine de Amnesty International Vlaanderen.

Entrée libre, mais inscription obligatoire auprès de Jehona Krenzi par email à jkrenzi(AT)amnesty(POINT)be ou par téléphone au 02 538 81 77 au plus tard le 15 octobre 2013

Nicaragua : justice pour Amaya et les autres activistes persécutés

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !