Midi des droits humains

Conférence : Myanmar « difficultés et enjeux du premier gouvernement de transition de l’après-dictature »

Avec Matthieu de Nanteuil, Professeur de sociologie à l’Université de Louvain, membre du Centre de recherches interdisciplinaires Démocratie, Institutions, Subjectivité (CriDIS) et de la Chaire Aung San Suu Kyi « Démocratie, Cultures & Engagement », Institut IACCHOS

Suite à une mission menée en juillet 2016 pour mieux comprendre les enjeux et défis du « gouvernement de transition » de l’Union du Myanmar, installé depuis novembre 2015, Matthieu de Nanteuil a aimablement accepté notre invitation à venir nous présenter son rapport.

Il nous propose quelques clés pour déchiffrer la complexité de ce pays de plus de 40 millions d’habitants, engagé dans une phase de transition démocratique depuis plusieurs années.
Parmi les nombreux défis à relever, la tragédie humanitaire qui affecte la population des Rohingya est la plus répertoriée par la communauté internationale, en particulier par les Nations Unies.

Il nous parlera également des témoignages qu’il a pu recueillir à SITTWE, capitale de l’État de l’Arakan.

D’après son rapport, il importe de ne pas réduire la situation de l’actuelle Birmanie au seul problème des Rohingya. Il existe bien d’autres défis et difficultés auxquels est confronté le premier gouvernement de l’après-dictature : affrontements militaires réguliers entre armée nationale et ethnies autonomistes, défis socio-économiques considérables, émergence d’une société civile de plus en plus dynamique, mais ayant des difficultés à faire le lien avec les mouvements prodémocratiques des années 80 et 90, sans oublier la question de la transition constitutionnelle. Cela étant, il abordera le problème de Rohingya au regard de l’actualité récente, tout en essayant de donner à ce problème une certaine profondeur historique.

Le débat qui suivra sa prise de parole sera modéré par notre directeur général, Philippe Hensmans.

Cette rencontre aura lieu le 28 septembre 2017, de 12h30 à 14h00 dans nos nouveaux locaux chaussée de Wavre 169 à 1050 Bruxelles.

Entrée libre, mais inscription obligatoire par email via mddh(at)amnestyinternational(point)be ou par téléphone au 02 538 81 77.

Si vous souhaitez avoir une version papier du rapport, merci de le stipuler dans votre message d’inscription.

Sandwiches et boissons seront offerts.

Photo Internally Displaced Peoples - Myanmar © Minzayar Oo - Panos / Amnesty International

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.