Russie — La « propagande homosexuelle » en question

Ce mercredi 20 novembre 2013 à 19:00

Au BIP (Brussels Info Place) – Salle Zinneke, à la rue Royale, 2-4 à 1000 Bruxelles (à l’angle de la Place Royale)


Conférence organisée par la Amnesty International - Orientations sexuelles et identités de genres

L’homosexualité n’est plus un sujet de discussion comme les autres en Russie après le vote en juin d’une loi empêchant la propagande homosexuelle. Adoptée pour soi-disant protéger les mineurs, cette loi a pour effet de restreindre les libertés d’expression, de réunion et d’assemblée des personnes LGBTI (lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexes).

La situation est aujourd’hui d’autant plus préoccupante que d’autres dispositifs législatifs, notamment celui sur le financement des organisations, sont utilisés pour porter atteinte au monde associatif LGBTI.

Dans le cadre de la quinzaine de l’Egalité des Chances et de la Diversité organisée par la Région de Bruxelles-Capitale, Amnesty International vous propose de faire le point sur la situation en Russie.

Quelle est la portée de la législation ? En quoi influence-t-elle la réalité sur le terrain ? Comment le monde associatif fait-il face à ces évolutions ? Nos témoins et experts répondront à vos questions.

— -
Intervenants ? Anastasia Smirnova, General Project Manager du réseau LGBT russe, et Boris Balanetkii-Schlütter de l’ILGA Europe (International Lesbian and Gay Association)

Où ? Au BIP (Brussels Info Place) – Salle Zinneke, à la rue Royale, 2-4 à 1000 Bruxelles (à l’angle de la Place Royale)

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Nicaragua : justice pour Amaya et les autres activistes persécutés

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !