Soudan : silence on tue Manifestation le 17 septembre—Day for Darfour

Urgence Soudan : Silence, on tue

Appel à la mobilisation

Invitez vos amis à manifester en leur envoyant une carte postale électronique : cliquez ici
[( 2 Manifestation pacifique, le dimanche 17 septembre à 15 heures, devant l’ambassade du Soudan, Avenue Roosevelt, 124 à 1050 Bruxelles.2)]

De l’aveu même du Secrétaire général de l’ONU aux Affaires humanitaires, Jan Egeland, le Soudan est en passe de connaître « une catastrophe humanitaire sans précédent » et des « pertes massives en vies humaines ». Malgré la signature, en mai 2006, de l’Accord de paix sur le Darfour, les crimes commis contre les civils ne cessent d’augmenter. Dans le Darfour septentrional, ils ont été pris pour cibles lors de luttes de factions entre des groupes de rebelles armés divisés sur l’accord passé avec le gouvernement soudanais. La guerre civile qui a éclaté en février 2003 avait ainsi coûté la vie à plus de 200 000 personnes, provoqué le déplacement forcé de 2 millions de civils et réduit 3,5 millions de personnes à dépendre de l’aide internationale.

QuickTime - 1.8 Mo
Voir le spot vidéo de la journée

Sous-équipés et sous-payés, les 7 000 soldats de la Mission de l’Union africaine au Soudan (MUAS) déployés depuis 2004 dans les trois États du Darfour se sont révélés incapables de sécuriser tant les camps de réfugiés que les opérations humanitaires.
Le Conseil de Sécurité a adopté une résolution permettant de remplacer rapidement la MUAS par une véritable Mission des Nations unies, mais sa mise en oeuvre est compromise par l’opposition du gouvernement du Soudan.
Le gouvernement soudanais a proposé son propre plan de protection pour la population du Darfour, qui prévoit semble-t-il l’envoi de 26 000 soldats de l’armée gouvernementale dans la région.
Le "programme de protection" du gouvernement soudanais est une imposture et doit être fermement rejeté. Comment le Soudan, qui semble sur le point de lancer sa propre offensive au Darfour, peut-il proposer d’assurer le maintien de la paix dans un conflit dont il est l’un des principaux protagonistes et auteurs de graves violations des droits humains ?
Le 29 juillet 2006, le gouvernement soudanais a bombardé des villages dans le Nord du Darfour, en violation d’une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies de mars 2005 interdisant les offensives aériennes au Darfour. Les groupes armés d’opposition se sont également rendu coupables de graves atteintes aux droits humains, y compris des attaques contre des convois humanitaires.
Pendant ce temps, l’afflux de troupes gouvernementales au Darfour fait craindre de nouveaux crimes contre l’humanité.

Devant la réaction des autorités soudanaises, nous voulons montrer que l’opinion publique se mobilise.

[(Nous vous invitons donc à une manifestation pacifique, le dimanche 17 septembre à 15 heures, devant l’ambassade du Soudan, Avenue Roosevelt, 124 à 1050 Bruxelles.

Attention : le 17 septembre, c’est la journée sans voiture à Bruxelles. Il vous faudra donc vous déplacer en transports en commun pour venir à Bruxelles, et pour y circuler (plus d’informations ici).

Pour celles et ceux qui sont à vélo, nous poursuivrons la manifestation jusqu’à l’Ambassade de Chine, Avenue de Tervueren, à partir de 16 heures.)] La Chine est un acteur incontournable dans la crise soudanaise, tant par sa position au Conseil de sécurité, que par les livraisons de matériel militaire qu’elle fournirait au Soudan.

PS:Merci de soutenir Amnesty, y compris financièrement. Votre soutien, même limité, nous est indispensable : Pour faire un don, cliquez ici

Amnesty respecte la loi sur la vie privée et est membre-fondatrice de l’Association pour une éthique dans la collecte de fonds (http://www.vef-aerf.be)

Numéro de compte : 001-0520520-94

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.