Théâtre — ANIMAL — Hommage aux animaux disparus dont nous sommes

Farce zoologique par et pour humanoïdes en cage

Création Collective

À voir au Théâtre Le Public, Rue Braemt, 64-70 - 1210 Bruxelles/ Tél : 0800/944 44

Du 23/2 au 3/4/2010

Cette saison Pietro Pizzuti fête sa trentième année de théâtre. Trente ans. La moitié de l’âge de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Et se rend compte qu’il prend part, comme tous, à l’humanité qui dépeuple pour survivre et massacre pour faire société. L’humain qui rebondit sur l’animal en lui et celui-ci qui le fonde et attend son retour de la haine pour qu’il revienne s’abreuver à la source de l’insouciance originelle le posent face à leur mystère. Il s ’interroge, poursuit sa volonté de faire du théâtre en questionnement et abouti à l’envie de créer : « Hommage aux animaux disparus dont nous sommes ».

Parce qu’Animal ne se veut pas un discours écolo rébarbatif ou un cours pédagogique préventif, parce qu’être comédien c ’est poser un acte en usant de magie et de rêve, parce que le rire semble inné à l ’espèce humaine, parce qu’enfin nous sommes au théâtre, « Animal » fait de nous des farceurs d’hominiens, de drôles d’animaux. Tentons le diable d’animal en nous, derrière sa cage. Pour qu’il joue du violon, pète en piano et vocifère poétiquement sur l’absence irrémédiable de silence, faisons théâtre !

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse