Un moment crucial pour la justice internationale

Le mercredi 9 mars 2011 de 12h15 à 14h00

au siège d’Amnesty International

9 rue Berckmans

1060 Bruxelles

« La saisine, samedi 26 février, de la Cour pénale internationale par le Conseil de sécurité des Nations unies au sujet de la Libye marque un instant historique dans la lutte contre l’impunité pour des crimes de droit international, » a déclaré Amnesty International.

Au cours des deux dernières décennies d’importants progrès ont été réalisés pour combattre l’impunité, notamment avec la mise en place d’un nouveau système de justice internationale visant à rendre justice aux victimes et à amener les autorités nationales à assumer leurs responsabilités.
Il faut s’empresser de veiller à ce que ce nouveau système de justice internationale soit efficace en pratique.
Les défis à relever sont considérables et les enjeux très importants. Un système efficace de justice internationale permettrait aux victimes de crimes de droit international et à leurs proches d’obtenir justice, de connaître la vérité et de recevoir des réparations. Il inciterait également ceux qui prévoient de commettre de tels crimes à réfléchir à deux fois avant de passer à l’acte.

Audience devant la Cour pénale internationale. © Amnesty International
Audience devant la Cour pénale internationale.© Amnesty International

Nous avons invité Jean-Pierre Jacques à nous parler plus particulièrement de la CPI, la Cour Pénale Internationale.

Jean-Pierre Jacques est avocat au Barreau de Liège, assistant au Centre de droit international et européen de l’UCL et Chargé de cours en droit international at HELMo (Haute Ecole Libre Mosane).

Inscription souhaitée : téléphone 02/538 81 77

mail aibf@aibf.be

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse