Midi des droits humains

Israël et Territoires occupés de Palestine - Une solution à deux Etats est-elle encore possible ?

Dans le cadre des Midis des droits humains, nous aurons la chance d’accueillir Patricia Grillo qui travaille dans une ONG située en Cisjordanie et à Gaza, ainsi que Jean-Jules Docquir, notre coordinateur pour Israël et territoires occupés de Palestine le mardi 19 avril de 12h30 à 14h au Secrétariat national.

Une solution à deux Etats est-elle encore possible ?

Depuis le début de l’année, le gouvernement israélien a accéléré le rythme des démolitions d’habitations palestiniennes (447 habitations détruites à ce jour contre 446 pour toute l’année 2015 et 569 personnes déplacées aujourd’hui contre 609 pour l’année 2015). La feuille de route est claire : accaparer toujours plus de terres pour étendre les colonies. L’annexation de facto de la Palestine occupée est en marche minant la solution à deux Etats pourtant revendiquée par de nombreuses chancelleries.
La bande de Gaza est toujours soumise à un blocus qui plonge l’enclave dans une crise économique et sociale profonde. Deux ans après la dernière guerre, les reconstructions débutent à peine.
Les violations du droit international des droits de l’homme et du droit humanitaire international sont le lot commun de l’occupation israélienne. Malgré les condamnations internationales, les violations sont quotidiennes : liberté de mouvement entravée, arrestations, punition collective, diffamation des ONG israéliennes de défense des droits de l’homme, etc.
La France organisera une conférence internationale en juillet pour tenter de relancer le processus de Paix. Quelle peut en être l’issue dans un tel contexte ? Une solution à 2 Etats est-elle encore possible ?

Patricia Grillot et Jean-Jules Docquir (Responsable Coordination Israël-Territoires occupés palestiniens) nous permettront d’aborder et échanger sur tous ces sujets.

Pour s’y inscrire, nous vous invitons à compléter le formulaire ci-dessous.

Boissons et sandwiches seront offerts aux personnes inscrites.

Voici une liste déroulante avec les prochaines rencontres

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse