Midi des droits humains : Le droit de la guerre et les obligations des belligérants en temps de guerre

Saint-Gilles

Les combats, autrefois menés sur des champs de bataille bien circonscrits, se sont de plus en plus déplacés en plein milieu des zones habitées. D’où la nécessité d’avoir un ensemble de règles qui, pour des raisons humanitaires, cherchent à limiter les effets des conflits armés.

Le droit de la guerre protège les personnes qui ne participent pas ou plus aux combats et restreint les moyens et méthodes de guerre. C’est pourquoi vous entendez parler de cessez-le-feu, d’assistance humanitaire et de protection des civils, civils qui sont les principales victimes des conflits armés.

Eric David, professeur émérite de droit international et président du Centre de droit international de l’ULB abordera avec nous le droit de la guerre et plus précisément quelles sont les obligations des belligérants en temps de guerre.

Quand ? Mardi 30 septembre 2014 de 12h30 à 14h00.

Où ? Au Secrétariat national d’Amnesty International Belgique francophone, rue Berckmans 9 à 1060 Bruxelles.

Pour y participer, l’entrée libre, mais l’inscription obligatoire en complétant le formulaire ci-dessous, ou en envoyant un email à mddh(at)amnestyinternational.be ou encore par téléphone au 02 538 81 77 auprès de Jehona Krenzi au plus tard le 28 septembre 2014.

Sandwiches et boissons seront offerts aux participants.

Voici une liste déroulante avec les prochaines rencontres

J’autorise Amnesty International Belgique francophone à me communiquer de manière régulière des informations concernant ses activités ou m’inviter à participer à ses actions.

Nicaragua : justice pour Amaya et les autres activistes persécutés

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !