Les comptes de notre section en 2003

Il y a peu de mots pour vous exprimer notre reconnaissance : merci !

Grâce à votre soutien, nos comptes continuent à enregistrer une croissance soutenue. Ces moyens sont d’autant plus nécessaires à notre développement que la situation des droits humains n’a cessé au cours de ces dernières années de se détériorer. Les conséquences de « l’après 11 septembre », le trafic d’armes de plus en plus incontrôlé, les conflits en Irak, en Israël et Territoires occupés, en République démocratique du Congo, ... bref les sujets ne manquent pas sur lesquels il nous faut peser, parfois avec des résultats sensibles. Par ailleurs, comme toujours, nous vous devons des libérations et des bonnes nouvelles. Que seraient devenus les journalistes Thierry Falise et Vincent Reynaud, ou l’actuel prix Nobel de la Paix Shirin Ebadi, ou encore Amina Lawal, sans pression internationale ? Nul ne le sait ; mais ce que nous savons avec certitude, l’expérience aidant, c’est que sans mobilisation et sans réactions conjuguées de l’opinion publique et d’institutions, bon nombre « d’anonymes » dans le monde, le seraient encore, livrés à leurs geôliers et aux pires atrocités sans que nul ne s’en soucie et sans que justice ne leur soit jamais rendue. Alors, au nom de ces anonymes et de ceux qui le sont moins, une fois encore, nous tenions à vous exprimer toute notre reconnaissance pour votre générosité.

CHARGES : 3.110.403,42 euros

* Recherche | 32,3% | 1.004.985,78 euros

Les fonds sont alloués à la section européenne qui poursuit un travail de lobbying actif et à Londres, notre centre nerveux. Une équipe de 300 personnes y travaille en connexion directe avec les pays et personnes pour lesquels Amnesty intervient. En 2003, 75 missions ont été effectuées sur le terrain.

* Actions : | 33,5% | 1.040.478,96 euros

Ce département se subdivise en plusieurs secteurs d’activités :

- Communication : | 9,6% | 300.063,34 euros

Ce poste comprend diverses revues d’information et outils audio-visuels à destination du public, des jeunes et de nos membres : "Libertés" !", journaux de liaison des réseaux, matériel d’animation,... . Ce secteur est aussi à l’initiative des conférences de presse à destination des media. | 

- Campagnes et sensibilisation : | 16,5% | 513.570,31 euros

En 2003, la situation en Irak a mobilisé nos équipes de campagne, tandis que des missions de terrains s’y succédaient. La République démocratique du Congo et le trafic d’armes qui y prévaut a par ailleurs fait l’objet de nombreuses actions spécifiques. Israël et les Territoires occupés, l’Afghanistan, La Russie, les droits économiques et sociaux, la peine de mort, la situation des réfugiés ... autant de sujets qui ont donné lieu à des initiatives diverses.
Des publics aussi divers que les hommes politiques, les instances internationales, les journalistes, les sympathisants d’Amnesty, les jeunes en milieu scolaire, ... sont touchés par ces campagnes et de nombreuses initiatives particulières y voient le jour.

- Actions locales : | 2,7% | 84.329,95 euros

Les groupes locaux d’Amnesty prennent en charge les dossiers d’adoption de prisonniers et promeuvent des actions locales d’information et de sensibilisation aux droits humains.

- Aides directes : | 2,7% | 83.153,22 euros

Il s’agit d’une part de venir en aide aux victimes et d’autre part de prévenir des situations dramatiques, notamment par un soutien aux défenseurs locaux des droits humains.

- Provisions : | 1,9% | 59.362,14 euros

Provisions pour le lancement de la campagne femmes début 2004

* Récolte de Fonds : | 24,9% | 773.524,90 euros

Trois modes de collecte de fonds concurrent essentiellement à assurer les rentrées financières de sorte d’assurer à Amnesty son indépendance d’actions

- Récolte de dons (grâce aux donateurs et membres) | 9,9% | 308.356,40 euros

Un trimestriel vous informe régulièrement de nos campagnes en cours, des actions et des cas dont nous nous occupons.

- Matériel promotionnel | 9,6% | 299.941,01 euros

Ces dépenses financent également nos publications (dont le rapport annuel et pays) ainsi que les bougies et les objets vendus au profit d’Amnesty International.

- Recrutement | 5,3% | 165.277,50 euros

Nous avons engagé plus de 50 personnes à raison d’un mois chacune pour aller à la rencontre du public - une méthode de dialogue direct en quelque sorte - qui a permis à quelque 6.000 nouveaux membres de nous rejoindre.

* Administration : | 9,4% | 291.413,77 euros

frais de courrier, de téléphone, équipements, amortissements ...


PRODUITS : 3.110.403,42 euros

* Collecte de Fonds | 68,9% | 2.143.988,75 euros

- dons (donateurs et membres) : | 54,5% | 1.695.901,85 euros

- bougies et matériel promotionnel  : | 14,4% | 448.086,90 euros

* cotisations de membres | 14,8% | 460.548,78 euros

* Subsides (*) : | 13,7% | 427.498,09 euros

- subsides emploi et éducation | 10,7% | 331.856,76 euros)

- loterie nationale | 3,1% | 95.641,33 euros

*divers | 2,5% | 78.367,80 euros

(*) : dont une partie est en réalité composée de financements d’emplois dans le cadre de programmes de résorption de chômage (FBI, ACS ...), l’emploi d’ALE, ou la subsidiation par un partenaire privé d’un poste de travail à mi-temps pour le secteur femmes
PS : Les frais par postes représentés ici incluent les frais de personnel affectés à ces postes. Si vous le souhaitez, vous pouvez en prendre connaissance sur simple demande. Nos comptes ont également fait l’objet d’un contrôle par le commissaire aux comptes, élu par notre assemblée générale, et indépendant du Conseil d’Administration.

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.