Les Comptes en 2002

Quantité et qualité étaient au rendez-vous des comptes et résultats de l’exercice 2002.

En effet, tout comme en 2001, nous continuons activement à progresser au cours de l’année 2002 avec pour résultat une augmentation des fonds alloués à la recherche . Le secrétariat international basé à Londres, fort d’apports complémentaires, a pu effectuer 76 missions sur le terrain. Nos délégués ont pu également créer des programmes de longue durée en Afghanistan, l’un des pays où les conséquences de « l’après 11 septembre » furent les plus durement ressenties. Par ailleurs, des efforts internes visant à optimiser nos performances ont pu être consentis. C’est ainsi qu’un poste a été crée pour la formation à destination des membres de groupe (qui ont en charge le dossier de victimes ou aux personnes qui suivent plus particulièrement l’actualité pays par pays) et des membres individuels de notre mouvement. Ces derniers sont en forte croissance grâce au maintien du programme de recrutement ; ils sont désormais au nombre de 30.000. Nous avons également mobilisé des ressources importantes du mouvement pour diffuser nombre d’informations vers des publics très variés comme les étudiants, les femmes, le monde politique, les journalistes …. Des actions plus pointues ont été menées tout au long de l’année, sur des sujets aussi divers que la torture, la lutte contre l’impunité, la Colombie, Israël et les Territoires occupés, la Russie, le commerce des armes, les réunions d’institutions internationales comme le G8, par exemple. Nous avons aussi reçu la visite de témoins comme celles des nonnes Tibétaines Passang Lhamo et Choeying Kunsang, Moncef Marzouki et Radhia Nasraoui, respectivement médecin et avocate tunisienne, Clara Arenas Branchi et Michael Mörth, tous deux défenseurs des droits humains au Guatemala. Ils furent conviés par nos soins à rencontrer les parlementaires, les journalistes ou le public au cours de conférences spécifiques. Comme toujours, nous vous devons aussi les libérations de centaines de nos partenaires. Nous en avons fait l’écho pour certains dans vos "Amnesty en Action"… Tout cela rendu possible grâce à votre indéfectible soutien. Merci une fois encore de votre générosité.

CHARGES : 2.753.548,30 euros

* Recherche : 28,39% 781.863,58

Le montant est directement versé à Londres, notre centre nerveux. Une équipe de 400 personnes y travaille en connexion directe avec les pays et personnes pour lesquels Amnesty intervient. En 2002, 76 missions ont été effectuées sur le terrain.

* Actions : 34,12 % 939.519,54
Ce département se subdivise en plusieurs secteurs d’activités :

- Communication : (16,20%) 446.164,62
Ce poste comprend diverses revues d’information et outils audio-visuels à destination du public, des jeunes et de nos membres : "Libertés" !", journaux de liaison des réseaux, matériel d’animation,... . Ce secteur est aussi en contact permanent avec les media.

- Campagnes et actions : (11,55%) 317.967,75
En 2002, l’ « après 11 septembre » fut un sujet de mobilisation très important. Livraisons d’armes, répression accrue des minorités, accueil restrictif des réfugiés, sensibilisation autour des conséquences du terrorisme…, autant de sujets qui nous ont conduit à mener des actions spécifiques. Nous avons aussi relancé une campagne active en faveur des militants et de la population colombienne. La Russie a elle aussi fait l’objet d’une campagne moniale en raison des nombreuses violations qui y sont recensées. Des publics aussi divers que les hommes politiques, les instances internationales, les journalistes, les sympathisants d’Amnesty, les jeunes en milieu scolaire, … sont touchés par ces campagnes et de nombreuses initiatives particulières y voient le jour.

- Groupes locaux : (4,85%) 133.631,55
ils prennent en charge les dossiers d’adoption de prisonniers et promeuvent des actions locales d’information et de sensibilisation aux droits humains.

- Aides directes : (1,52%) 41.755,61
Il s’agit d’une part de venir en aide aux victimes et d’autre part de prévenir des situations dramatiques, notamment par un soutien aux défenseurs locaux des droits humains.

* Donateurs et membres : 15,98 % 439.956,25
Un trimestriel vous informe régulièrement de nos campagnes en cours, des actions et des cas dont nous nous occupons. Par ailleurs, nous avons engagé plus de 50 personnes (au total sur l’année) pour aller à la rencontre du public - une méthode de dialogue direct en quelque sorte. Cela a permis à quelque 6.000 nouveaux membres de nous rejoindre.

*Matériel de Promotion : 8,99% 247.594,35
Ces dépenses financent également nos publications (rapport annuel et pays) ainsi que les bougies et les objets vendus au profit d’Amnesty International. Nous avons accru le réseau des ventes grâce à du personnel rémunéré qui coordonnait la vente de nouveaux bénévoles sur Bruxelles et Wallonie.

* Administration : 12,52% 344.614,58
frais de courrier, de téléphone, équipements, amortissements ...

PRODUITS

* Action et communication 0.37 %

10.099,28
* cotisations de membres 15,31% 421.467,82
* Bougies et produits divers 17.13% 471.566,90
* Collecte de Fonds 52,89% 1.456.396
* Subsides (*) 14,09 % 388.020,54
* Divers 0,22 % 5.997,76

(*) : dont une partie est en réalité composée de financements d’emplois dans le cadre de programmes de résorption de chômage (FBI, ACS ...), l’emploi d’ALE, ou la subsidiation par un partenaire privé d’un poste de travail à mi-temps pour le secteur femmes
PS : Les frais par postes représentés ici incluent les frais de personnel affectés à ces postes. Si vous le souhaitez, vous pouvez en prendre connaissance sur simple demande. Nos comptes ont également fait l’objet d’un contrôle par le commissaire aux comptes, élu par notre assemblée générale, et indépendant du Conseil d’Administration..

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.