2015 - Entrée interdite : la Hongrie viole les droits des migrants

Au cours des huit premiers mois de 2015, près de 161.000 personnes ont demandé l’asile en Hongrie. L’Office pour l’Immigration et la Nationalité a estimé que les deux tiers venaient de Syrie, d’Afghanistan, et d’Irak et étaient entrés illégalement. La volonté de la Hongrie de s’isoler d’un problème non plus régional, mais d’ampleur mondiale, la crise des réfugiés, ne peux se faire qu’aux dépens des droits de l’Homme et des obligations internationale en matière de protection des réfugiés. Cette volonté d’échapper à ses responsabilités n’est toutefois pas qu’hongroise. C’est aussi le problème de l’UE.

Lire le rapport (en anglais) :

PDF -
Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.