Conseils pour vivre sans violence

Si vous voulez une relation avec votre conjointe et vos enfants libérée de la violence et de la peur, voici quelques suggestions pour commencer :

 il y a une infinité de sujets possibles de dispute entre vous et votre femme. Aucun d’entre eux n’est si important qu’il faille introduire la peur dans votre relation de couple. Vous ne résoudrez jamais aucun problème si votre conjointe ne se sent pas en sécurité quand elle parle avec vous.

 vous pensez peut-être que d’autres sont responsables de votre colère. Mais penser cela ne vous aidera pas. Pensez d’abord à ce que vous pouvez faire différemment, pas à ce que les autres devraient faire autrement.

 les changements durables prennent du temps. Si votre femme et vos enfants ont peur de vous, cela va prendre un temps considérable avant qu’ils ne reconnaissent les changements en vous, et qu’il se sentent à nouveau à l’aise. Vous devez accepter que cela ne se passera pas du jour au lendemain.

Vous sentez-vous régulièrement en colère, ou vite énervé ?

 CALMEZ-VOUS. Ne réagissez pas de façon impulsive. Pensez soigneusement aux gestes que vous posez.

 Évitez les drogues et l’alcool. Vous prendrez de mauvaises décisions la plupart du temps si vous êtes sous l’influence de l’alcool ou de drogues. Ces substances vous donnent peut-être l’impression de pouvoir mieux supporter les problèmes, mais en réalité, elles aggravent les choses.

 Essayez de trouver de l’aide, auprès d’amis, de membres de votre famille, ou d’un professionnel. Choisissez-les bien. Ceux qui pensent que vous aider signifie vous aider à vous saouler ou à vous défoncer ne sont pas de vrais amis.

Si vous n’êtes pas prêt à prendre le temps pour réfléchir à votre comportement, alors autant arrêter de lire ceci. Cette information ne vous sera pas utile, si vous n’avez pas envie de changer. Prenez le temps de décider ce que vous voulez vraiment.

Par dessus tout...
Si vous avez pris la décision de changer concrètement votre comportement, vous avez franchi une étape importante. Vous avez surpassé la première difficulté !

CONTRÔLER SA COLÈRE

Beaucoup d’hommes qui ont été violents avec leur conjointe disent qu’ils se sentaient fâchés, ou au bord de la colère, la plus grande partie de la journée, même si leur conjointe n’était pas physiquement présente. Si cela vous arrive aussi, vous savez comme c’est inconfortable, épuisant et terrible à porter.
Nous voudrions dans cette page parler du contrôle de la colère. Les techniques décrites ci-dessous vous aideront si vous êtes prêt à les utiliser. Ces techniques ne permettent pas de résoudre un problème de colère - la seule façon de le résoudre, c’est d’abord de se demander pourquoi vous êtes en colère - nous verrons cela dans une autre page.

Que puis-je faire pour contrôler mon comportement violent ?

- Apprenez à reconnaître la colère quand elle grandit

Le meilleure solution pour prévenir une explosion de violence, c’est de la sentir grandir en soi, et de la repérer. Vous pourrez alors y répondre différemment. Vous devez être à même de reconnaître les signes avant-coureurs. Très souvent, les hommes ressentent :

  • une tension musculaire, particulièrement l’estomac, la nuque et le visage qui se resserrent.
  • une montée d’adrénaline
  • une augmentation du rythme cardiaque

La voix qui s’élève ou des cris sont bien sûr des signes visibles ; mais la colère peut être silencieuse, intense et terriblement perturbante. Essayez de vous souvenir de ce qui se passe lorsque la colère monte en vous.

 Parlez à vous-même

Si vous vous y prenez suffisamment tôt, vous devriez pouvoir vous calmer vous-même. L’expérience a montré qu’en se répétant un simple message à soi-même, dans sa tête, prêt à être sorti au moment crucial, vous pouvez prévenir une explosion de colère.

 Sortez
Si vos efforts pour vous calmer vous-même (voir ci-dessus) n’ont rien donné, alors, vous devez sortir.

Vous devez sortir chaque fois que vous sentez que la tension physique et émotionnelle arrive à un point où elle pourrait se transformer en une explosion de violence. Sortez de cette situation de tension immédiatement.

Parlez à votre conjointe le plus rapidement possible à propos de cette idée de sortir quand vous sentez la colère monter en vous. Essayez de la convaincre d’accepter que vous ayez recours à cette solution. Ceci dit, attention : sortir ne doit pas être un moyen pour vous d’éviter des discussions importantes pour votre relation de couple.

Vous devez promettre de revenir lorsque vous serez calmé pour discuter du problème abordé, ou fixer un moment qui conviendra pour en parler (quand vous serez sobre, lorsque vous aurez vu un conseiller, quand vous aurez pu en parler à quelqu’un de confiance,...).

Ne revenez pas si vous n’êtes pas sûr d’être calmé. Si vous n’arrivez pas à vous calmer, sortez à nouveau.

Lorsque vous sortez, ne prenez pas d’alcool, de drogues et ne conduisez pas votre voiture. Asseyez-vous calmement, faites une ballade à pied, ou un jogging.

"M’éloigner pour quelque temps, c’est le meilleur conseil que l’on m’ait donné. Ma compagne et moi-même avons pu discuter de nos problèmes sans que je me sente agressif. J’ai aussi remarqué que ma relation avec mon fils s’est améliorée"

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.