La position d’Amnesty

Les gouvernements doivent :

• garantir la non discrimination dans l’exercice des droits économiques, sociaux et culturels ;
• mieux hiérarchiser leurs dépenses - en accordant la priorité aux plus défavorisés ;
• mettre l’accent sur la satisfaction des niveaux minimaux essentiels des droits, comme l’accès gratuit à l’éducation primaire ;
• cesser d’expulser les gens de chez eux sans préavis suffisant, indemnisation ni consultation dignes de ce nom ;
• signer et ratifier le Protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels ;
• veiller à ce que les projets de développement économique (constructions d’infrastructures ou projets miniers) aident les plus défavorisés et ne donnent pas lieu à des atteintes aux droits humains.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse