#FreeRaif 6 moyens d’agir

Le 29 octobre 2015, Raif Badawi est le lauréat du Prix Sakharov. Amnesty International saisit l’occasion pour rappeler que Raif n’est pas le seul prisonnier d’opinion en Arabie Saoudite. Actuellement, une vingtaine de défenseurs des droits humains se trouvent dans le couloir de la mort. Les violations des droits fondamentaux sont nombreuses en Arabie Saoudite : châtiments corporels, condamnations à mort, procès inéquitables, absence totale de droit pour les femmes…
À la tête d’une coalition militaire internationale contre le Yémen, les Saoudiens se rendent coupables de crimes de guerre. Amnesty International espère que ce prix réveillera les dirigeants du monde entier pour contraindre l’Arabie saoudite à modifier sa législation et ses pratiques.

Voici ce que vous pouvez faire pour continuer à donner de la voix à Raif Badawi et aux autres prisonniers d’opinion que l’Arabie Saoudite tente de faire taire.

En mai 2014, les autorités saoudiennes ont condamné Raif Badawi à 10 ans de prison et 1 000 coups de fouet. Il a été reconnu coupable d’avoir insulté l’islam dans ses écrits et sur son site Internet, créé pour encourager le débat public.
L’Arabie saoudite a condamné l’attaque contre Charlie Hebdo, à Paris, en la qualifiant d’acte « lâche ». Le lendemain, ses autorités ont flagellé Raif Badawi pour avoir exercé son droit à la liberté d’expression. Nous devons dénoncer cette hypocrisie. Nous devons les mettre dans l’embarras pour les forcer à réagir immédiatement. Mais le cas de Raif nous permet de mettre en avant le bilan désastreux des autorités saoudiennes sur le plan de la liberté d’expression. Beaucoup d’autres défenseurs des droits humains sont en prison dans ce pays et nous comptons nous mobiliser pour tous. Comme nous le demande d’ailleurs Raif Badawi lui-même.

Voici 6 moyens d’agir dès maintenant.

Avant tout, si vous le pouvez, nous vous invitons à intégrer les mots-clés #FreeRaif et @AmnestyOnline dans chacune de vos publications.

SIGNEZ NOTRE PETITION

Demandez à ce que Raif Badawi soit libéré immédiatement et sans condition en signant notre pétition

Cette pétition s’adresse aux autorités d’Arabie saoudite et nous remettrons une copie de ces pétitions à l’ambassade d’Arabie Saoudite à Bruxelles.

APPELEZ L’AMBASSADE D’ARABIE SAOUDITE

Voici le numéro de l’ambassade saoudienne à Bruxelles : 02 649 20 44.
Veuillez appeler entre 9h et 15h, du lundi au jeudi.
Vous n’aurez peut-être personne au bout du fil. Réessayez plus tard.
Parlez à celui/celle qui décroche, restez poli-e et respectueux-se. Ceci est crucial pour préserver la crédibilité de notre organisation.
Expliquez que vous avez un message suivant pour l’ambassadeur, M. Abdulrahman Sulaiman Alahmed

Voici un exemple de message :
Je vous appelle pour vous parler de Raif Badawi. Il purge une peine de prison de 10 ans pour son activité de blogueur en Arabie Saoudite. Il a en plus été condamné à 1000 coups de fouet, soit 50 coups de fouet pendant 20 semaine. Il a reçu ses premiers coups de fouet en janvier 2015.
Raif Badawi est un prisonnier d’opinion détenu uniquement pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d’expression.
J’exhorte le Roi d’Arabie Saoudite à :
libérer immédiatement et inconditionnellement Raif Badawi ;
veiller à ce que sa condamnation et sa peine soient annulées ;
arrêter l’exécution de la flagellation, car cela viole l’interdiction de la torture et d’autres traitements cruels, inhumains ou dégradants en vertu du droit international.

Vous pouvez aussi appeler pour demander des nouvelles de Raif Badawi et vous renseigner sur sa situation.

INTERPELLEZ LES AUTORITÉS SAOUDIENNES SUR TWITTER

L’Arabie saoudite est très sensible quant à son image publique et sa réputation internationale. Si nous visons les responsables du pays publiquement, ils pourraient se sentir obligés de réagir et arrêter la flagellation pour conserver leur amour-propre. Voici quelques comptes Twitter où vous pouvez essayer de le faire :

Ministère de la Justice : @MojKsa

Ministère des Affaires étrangères : @KSAMOFA

Prince héritier et ministre de la Défense, Salman bin Abdul Aziz Al Saud : @HRHPSalman

Le Roi d’Arabie Saoudite : @KingSalman

Autres exemples où vous pouvez citer les autres prisonniers d’opinion qui ont des comptes twitter (tenus par leurs supporters ou famille)

DEMANDEZ A LA BELGIQUE DE PRENDRE POSITION

Appelez votre gouvernement à faire pression sur l’Arabie saoudite en envoyant des tweets à @BelgiumMFA et @dreynders

Votre gouvernement doit faire tout son possible pour que l’Arabie saoudite agisse correctement. Publiez des tweets sur les comptes officiels des autorités de votre pays (par exemple, votre ministère des Affaires étrangères, ou votre ambassade en Arabie saoudite) et demandez-leur d’inciter l’Arabie saoudite à empêcher la flagellation de Raif et à le libérer immédiatement.

En Belgique, le compte twitter du Ministre des affaires étrangères a publié une photo je suis Charlie mais n’a toujours pas exprimé le soutien de la Belgique pour la libération de Raif Badawi.

ENVOYEZ DES TWEETS DE SOUTIEN

Envoyez vos messages de solidarité aux proches de Raif, afin qu’ils sachent que nous sommes à leurs côtés pour appeler l’Arabie saoudite à le libérer. Envoyez aussi des messages de soutien aux autres prisonniers d’opinion saoudiens : @WaleedAbulkhair @ALBGADI @S_ALRUSHODI @ABUBELAL_1951 @MFQahtani @181Umar @DRKHDAR @FOWZANM @ABUKHALD100

Publiez vos tweets sur @raif_badawi (compte Twitter officiel de Raif) et @miss9afi (compte de son épouse, Ensaf Haidar, qui vit au Canada avec leurs trois enfants). 
Ensaf nous a dit qu’elle craignait que son époux ne soit pas en mesure de supporter physiquement une deuxième série de coups de fouet. « Raif m’a dit qu’il souffrait beaucoup depuis les premiers coups de fouet, il n’est pas en bonne santé »

VENEZ MANIFESTER

Malheureusement, nous avons tenus notre dernière manifestation mensuelle le jeudi 3 mars 2016. Voyant que le cas de Raif Badawi n’évoluait pas, nous avons décidé de nous mobiliser lors de dates clés contre les violations des droits humains en Arabie Saoudite. Raif Badawi est toujours emprisonné mais il n’est plus jamais flagellé. Nous communiquerons sur notre site les prochaines manifestations pour la libération de Raif Badawi et de bien d’autres défenseurs saoudiens.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées