La position d’Amnesty

Amnesty International est une organisation non gouvernementale essentiellement légaliste, qui se base sur la Déclaration universelle des droits de l’homme et sur les traités internationaux engageant la responsabilité des États.

Les membres d’Amnesty International travaillent en faveur de l’abolition de la peine de mort, quels que soient les motifs de la condamnation, inconditionnellement.

Extrait des statuts d’Amnesty International : " … son opposition par tous les moyens appropriés, indépendamment de toute considération politique, à la torture ou autres traitements cruels, inhumains ou dégradants infligés à des prisonniers ou à d’autres personnes détenues ou restreintes de leur liberté, que les personnes aient ou non usé de violence ou préconisé son usage "

La Conférence de Stockholm d’Amnesty International en 1977 sur l’abolition de la peine de mort, réunissant plus de 200 délégués et partisans d’Asie, d’Afrique, d’Europe, du Moyen-Orient, de l’Amérique du Nord, de l’Amérique du Sud et des Antilles, a donné naissance à :

La Déclaration de Stockholm du 11 décembre 1977 :

RAPPELLE QUE :
La peine de mort est l’ultime peine cruelle, inhumaine et dégradante et une violation du droit à la vie.

CONSIDÈRE QUE :
La peine de mort est souvent employée comme moyen de répression contre des mouvements d’opposition ou contre des groupes raciaux, ethniques, religieux ou économiquement défavorisés.
L’exécution est un acte de violence, et la violence tend à engendrer la violence.
Imposer et infliger la peine de mort, c’est avilir tous ceux qui participent à ce processus.
L’effet spécifique de dissuasion de la peine de mort n’a jamais été démontré.
La peine de mort prend de plus en plus souvent la forme de disparitions inexpliquées, d’exécutions sans jugement et d’assassinats politiques.
L’exécution est irrévocable et peut frapper des innocents.

AFFIRME QUE :
L’État a le devoir de protéger la vie de toutes les personnes qui sont placées sous sa juridiction, sans exception.
Les exécutions visant à imposer une contrainte politique, qu’elles soient le fait d’organismes officiels ou autres, sont également inadmissibles.
L’abolition de la peine de mort est une condition indispensable de la mise en œuvre des normes internationales proclamées.

DÉCLARE :
Être totalement et inconditionnellement opposée à la peine de mort.
Condamner toutes les exécutions, sous quelques formes que ce soit, relevant de l’État ou tolérées par lui.
S’engager à œuvrer pour l’abolition universelle de la peine de mort

INVITE :
Les organisations non gouvernementales, tant nationales qu’internationales, à travailler ensemble et séparément afin de produire des documents d’information à usage public en faveur de l’abolition de la peine de mort.
Tous les gouvernements à abolir immédiatement et totalement la peine de mort.
Les Nations unies à déclarer sans ambiguïté que la peine de mort est contraire au droit international.

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.