Droits des femmes

La violence contre les femmes et les fillettes est la violation des droits humains la plus répandue au monde. Amnesty International veut mettre un terme à ce scandale des droits humains, en s’associant aux mouvements de femmes qui luttent contre cette violence depuis des années, dans le monde entier.

Pétitions

Actualités

Ressources

Rapports et outils

Vidéos

Un professeur de la VUB risque d’être condamné à mort

Amnesty demande notamment qu’Ahmadreza Djalali soit libéré, à moins qu’il ne soit inculpé en vertu du droit pénal, et qu’il ait droit à un procès équitable. Signez !