C’est un poisson d’avril... un #FakeNews !

Non, ni le Président des Philippines, Duterte, ni le Président des États-Unis, Donald Trump, ni le Président Poutine ne soutiennent Amnesty. C’est malheureusement un poisson d’avril.
Au contraire, ils mettent à mal les droits fondamentaux de toutes et de tous. En bafouant la liberté d’expression, en attaquant les droits des réfugiés, en pratiquant le meurtre d’État, ils contribuent à faire de notre monde, un monde instable, dangereux.

Devenez membre

Aidez-nous à mettre les droits humains au centre des préoccupations, à défendre ceux qui se soulèvent pour le respect de ces droits et à ne pas laisser les discours de haine devenir la norme.

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.