Journée des formations

Cette journée de formations, on va la considérer comme au restaurant : on prend du plaisir à se rencontrer, à goûter de nouvelles choses, à nourrir son militantisme, à se laisser embarquer par une suite cohérente de plats proposés ou, au contraire, par une envie de picorer à travers la carte variée !
En cuisine, on s’affaire pour trouver les ingrédients et les cuisinier·e·s les plus pertinent·e·s, et on n’attend plus que les convives !
Il reste des incertitudes sur ce qui sera d’actualité, côté mesures sanitaires, fin août. On croise les doigts, on va de l’avant et toutes les personnes inscrites recevront, au plus tard le 13 août, la confirmation de l’organisation de cette journée ainsi que les éventuelles mesures sanitaires qui l’accompagneront. De toute façon, on ne prendra pas de risque avec votre santé ni avec les règles en cours.
Un repas sandwiches sera prévu pour celles et ceux qui le souhaitent (5 €) et qui l’auront indiqué dans le formulaire d’inscription.

Journée des formations Amnesty International

POUR S’INSCRIRE, CLIQUEZ ICI.

LES 20 FORMATIONS À LA CARTE

PROGRAMME
LES 5 MENUS

1. LES MÉTIERS D’ACTIVISTES

J’ARGUMENTE de 9 h 30 à 11 h 00 (avec Laurent Deutsch, coordinateur Activisme et Éducation aux droits humains)
Comment argumenter sans écraser l’autre, sans s’écraser soi-même ?
Public : tout·e activiste

JE M’APPROPRIE l’ESPACE PUBLIC de 11 h 15 à 12 h 45 (avec Marie Gervais responsable projets vie du mouvement)
L’importance de la sensibilisation au respect des droits humains vers le grand public passe aussi par l’occupation de l’espace public. Comment envisager cette occupation de l’espace qui induit d’y croire et qui demande parfois une certaine dose de courage. Comment être efficace sans brusquer ? Avec des exemples et des échanges de pratiques.
Public : tout·e activiste

J’ACCROCHE LE PUBLIC de 14 h 00 à 17h 15 (avec Sihem Jacques responsable du programme recrutement, des ambassadeurs et ambassadrices)
Transmettre les bases de l’accroche du grand public dans le cadre de la vente de bougies, de la signature de pétitions et du marathon des lettres. Cette formation est interactive et vous donnera des clés concrètes pour convaincre le grand public de passer à l’action. Nous aborderons ainsi les questions suivantes : comment aborder une personne inconnue ? comment garder un mental endurant dans cette activité challengeante ? quels sont les facteurs déterminants pour gagner la confiance du grand public ? Des données théoriques, des exercices et des mises en situation.
Public : les membres des groupes locaux d’Amnesty International.

2. LE DIGITAL

FACEBOOK POUR LES « NUL·LE·S »(*) de 9 h 30 à 11h 00 (avec Brian May, Digital content manager, responsable des réseaux sociaux)
(*) qui se disent nul·le·s juste parce qu’ils·elles ne s’y connaissent pas bien
S’initier à l’utilisation des réseaux sociaux : leur force, les pièges, pouvoir utiliser Facebook.
Public : les personnes qui ne s’y connaissent pas, qui n’utilisent pas ou à peine les réseaux sociaux mais qui voudraient aller plus loin et pouvoir les utiliser de manière « consciente et efficace ». Le plus : participer, si possible, avec son téléphone portable.

JE MILITE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX de 11 h 15 à 12 h 45 (avec Diane Semerdjian, chargée de mobilisation digitale et de la mobilisation des jeunes)
Définir l’activisme digital et les différentes formes qu’il prend. Comprendre le régime de responsabilité des plateformes sociales et l’encadrement légal de la modération en ligne au niveau belge francophone et européen. Et dans un troisième volet, présenter le groupe de défense et de promotion des droits humains en ligne #jerésiste.
Nous aurons l’occasion d’y apprendre, à travers deux ateliers interactifs, comment argumenter sur les réseaux sociaux et comment distinguer les commentaires illicites des commentaires qui entrent dans le cadre de la liberté d’expression. Militer sur les réseaux sociaux est-il l’avenir du lobbying citoyen ? Comment être efficace lorsqu’on devient membre actif d’un groupe d’activisme digital ?
Public : les personnes qui voudraient être actives et militantes sur les réseaux sociaux

JE GÈRE LA PAGE/LE GROUPE FACEBOOK DE MON GROUPE LOCAL de 14 h 00 À 15 h 30 (avec Brian May, Digital content manager/responsable des réseaux sociaux et Max Adam, responsable du groupe Activistes Facebook des groupes Amnesty-AFGA)
Comment améliorer la visibilité de votre groupe grâce à Facebook ? Comment promouvoir au mieux vos activités ? Que relaie-t-on… et que ne relaie-t-on pas en tant que groupe Amnesty ? Quelques trucs concrets et des échanges de pratiques qui vous aideront à animer efficacement votre communauté !
Public : les personnes qui pilotent le groupe ou la page Facebook de leur groupe ou les personnes intéressées par cette activité au sein de leur groupe local.

J’ORGANISE UNE RÉUNION EN LIGNE de 15 h 45 à 17 h 15 (avec Antoine Caudron, responsable Vie du mouvement)
Nous l’avons testée lors de la crise sanitaire, certes par défaut, parce qu’on n’avait pas le choix dans un premier temps. Et puis cette formule a montré quelques avantages qu’il sera bon de garder lorsque que les conditions sanitaires seront allégées. À quoi faut-il penser pour organiser une réunion en ligne ? Comment rendre ces réunions fluides, efficaces et les plus agréables possible. L’accent sera mis sur quelques outils et techniques d’animation et sur l’échange de pratiques.
Public : toute personne qui organise ou voudrait organiser des réunions en ligne.

3.CONNAÎTRE AMNESTY INTERNATIONAL

VISIONS ET MISSIONS D’AMNESTY INTERNATIONAL de 9 h 30 à 11 h 00 (avec Philippe Hensmans, directeur d’Amnesty International)
Présentation de l’histoire du mouvement, de l’évolution de son mandat, de sa vision et de ses missions actuelles.
Public : toute personne qui veut en savoir plus sur l’origine et le fonctionnement d’Amnesty International.

QUELQUES POSITIONNEMENTS D’AMNESTY INTERNATIONAL de 11h 15 à 12 h 45 (avec Philippe Hensmans, directeur d’AIBF)
Approfondir les positionnements et les arguments qui les justifient concernant des thématiques actuelles comme le port du voile ou le questionnement sur les limites de la liberté d’expression.
Public : toute personne qui veut en connaître plus et de manière détaillée sur des positionnements d’Amnesty parce qu’elle se pose des questions à ce sujet ou parce qu’elle est parfois interpellée par d’autres sur ces points.

LE TRAVAIL DE RECHERCHE CHEZ AMNESTY INTERNATIONAL de 14 h 00 à 15 h 30 (avec Ousmane Diallo, chercheur au bureau Amnesty International de Dakar, via vidéo)
Découvrir le travail des chercheurs d’Amnesty International, découvrir leur mission sur le terrain, le respect des sources, le travail exigeant et rigoureux, leurs ressources digitales et les risques encourus.
Public : tout·e activiste qui veut savoir comment se forge la crédibilité des recherches

LE MÉTIER DE PLAIDOYER D’AMNESTY INTERNATIONAL de 15 h 45 à 17 h 15 (avec François Graas, coordinateur Campagne et Plaidoyer)
Présentation de la manière avec laquelle Amnesty International s’adresse à des décideur·se·s en Belgique pour leur demander d’agir pour respecter et protéger les droits humains. Qui cible-t-elle ? Avec quels arguments ? Et avec quels résultats ?
Public : toute personne curieuse de savoir comment Amnesty International déploie sa mission de plaidoyer

4.LE RESPECT DES DROITS

LES DROITS DES LGBTQI+ de 9 h 30 À 11 h 00 (avec Sira Inchusta, responsable de la coordination OSIG/ Orientations sexuelles et identités de genres)
Faire le point sur les droits humains pour les personnes LGBTQI+ en Belgique et dans le monde et ouvrir la réflexion sur le travail avec cette population. L’atelier est ouvert à tout le monde, sans connaissances pré-requises. Définitions, état des lieux et exemples concrets du travail d’Amnesty avec les personnes LGBTQI+. Le tour du monde en arc-en-ciel !
Public : tout·e activiste

RACISME ET SEXISME INTÉGRÉS de 11 h 15 À 12 h 45 (avec Fatma Karali, responsable de l’asbl ASWA Arab Women’s Solidarity Association-Belgium)
Appréhender les contextes politique, économique, social, religieux et culturel qui façonnent les vies des femmes et leur engagement féministe. Comment lutter contre les différentes formes de discriminations, qu’elles soient liées au sexe, à la race, à la classe, à l’orientation sexuelle, à l’appartenance religieuse ou autre.
Public : tout·e activiste intéressé par cette question

LES DROITS DES CITOYEN·NE·S FACE À LA POLICE de 14 h 00 à 15 h 30 (avec Mathieu Beys, juriste et auteur de « Quels droits face à la police ? »)
Faire le point sur les droits que des citoyen·ne·s et des activistes « en action » ont face à la police, à partir de situations et de questions, avec des quiz interactifs.
Public : tout·e activiste

LE DROIT À LA VIE PRIVÉE ET LE RESPECT DES DONNÉES de 15 h 45 À 17 h 15 (avec Philippe Hensmans, directeur de la section Amnesty International Belgique francophone)
Le respect de la vie privée et des données personnelles : définitions et limites. Éclaircissements à propos de l’actualité concernant le croisement de fichiers et le respect de la vie privée sur les réseaux sociaux.
Public : tout·e activiste

5. PARLER D’AMNESTY INTERNATIONAL

PARLER EN PUBLIC AU NOM D’AMNESTY INTERNATIONAL de 9 h 30 à 11 h 00 (avec Ludovic Laus, attaché de presse et Marie Gervais, responsable projets Vie du Mouvement)
Comment intervenir dans un débat, devant des autorités communales, lors d’une interview ? Comment préparer son intervention ? Comment réagir de manière improvisée ? Comment avoir une communication fluide et efficace ?
Public : tout·e activiste

CLIMAT ET DROITS HUMAINS de 11 h 15 à 12 h 45 (avec Monique Munting, responsable de la coordination Climat et Environnement)
La dégradation de l’environnement et le dérèglement climatique ainsi que son origine anthropique ne sont plus guère contestés. Dans quelle mesure et comment le dérèglement du climat et la dégradation de l’environnement mettent-ils en péril les droits humains ? Quels droits humains sont plus particulièrement en jeu ? Où se situent les responsabilités face au dérèglement climatique et à la destruction de l’environnement ? De quelle façon Amnesty entend-elle agir face aux menaces que la dégradation de l’environnement et le dérèglement du climat font peser sur les droits humains ? Comment pouvons-nous agir face à ces menaces, en tant que membres d’Amnesty ? En tant que citoyens ?
Public : tout·e activiste

COMMENT LUTTER CONTRE LES CLICHÉS INSUPPORTABLES de 14 h 00 à 15 h 30 (avec Philippe Hensmans, directeur d’AIBF et Diane Semerdjian, chargée de mobilisation digitale)
Quelques données de communication, du contenu, des exercices et mises en situation pour se sentir plus à l’aise sur la manière de réagir lorsque, par exemple lors d’un repas de famille, on entend une sentence du genre, « il faut rétablir en Belgique la peine de mort en Belgique, ça irait mieux ! »
Public : tout·e activiste

LE BÉABA DES DROITS HUMAINS de 15 h 45 à 17 h 15 (avec Laurent Deutsch, coordinateur Activisme et Éducation aux droits humains)
Contenu : les droits humains sont la base du travail d’Amnesty International. On en a souvent une connaissance intuitive. Comment ça marche, les droits humains ? Qui les a inventés ? Est-ce une question de droit ou de philosophie ? Sont-ils obligatoires ? Quels en sont les textes ? Quels tribunaux sont-ils chargés de les faire respecter ? Quelles différentes sortes de droits humains existe-t-il ?
Public : tout·e activiste qui n’est pas au clair avec les droits humains et souhaitent en comprendre le cadre

POUR S’INSCRIRE, CLIQUEZ ICI.

Ajouter à votre agenda DD/MM/YYYY 28/08/2021 09:30 28/08/2021 17:30 Europe/Brussels Journée des formations Journée des formations Amnesty International

Maisons de repos : garantir les droits humains des résidents

Pétition demandant que priorité soit donnée aux efforts visant à respecter, protéger et rendre effectifs les droits humains des résident·e·s

2021 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit