Journée des formations

Un programme de 20 formations « à la carte », alléchant et varié, qui permet à chacun·e d’élargir ses connaissances, de déployer des compétences et de profiter d’échanges avec d’autres activistes et sympathisant·es.

Les 20 formations sont réparties sur quatre périodes. Deux en matinée, deux l’après-midi. Chacun·e peut donc s’inscrire à un maximum de quatre formations.

La journée des formations d’Amnesty International est ouverte à tou·tes.

LE PROGRAMME EN UN COUP D’OEIL

LE PROGRAMME DÉTAILLÉ

DE 9H30 À 11H00

Vision et missions d’Amnesty International.
En savoir plus sur l’origine du mouvement international, découvrir les évolutions de ce mouvement de 61 ans, son organisation, son fonctionnement et comment se déploie le mouvement en Belgique.

Les individus en danger : comment Amnesty International les désigne et les suit ?
Amnesty International propose d’agir pour certaines personnes à travers le monde, dont les droits humains sont bafoués.
Comment Amnesty est-elle informée des situations sur le terrain, comment les équipes de recherche d’Amnesty International vérifient, valident, et finalement proposent qu’on agisse pour ces personnes en danger ? Comment arrive-t-on à suivre la situation de toutes ces personnes à travers le monde ? Comment se mobilise-t-on pour elles en Belgique francophone ?

Le climat et les droits humains : articulation des actions individuelles, collectives, politiques et économiques.
La lutte contre le réchauffement climatique est une urgence pour Amnesty International et a un gros impact sur le respect des droits humains à travers le monde. Les actions individuelles sont nécessaires mais ne suffisent pas. Analyse et échanges sur l’articulation entre les différent·es acteur·rices de changement et sur leur impact.

La Cour pénale internationale, un outil pour juger le crime d’agression et les crimes de guerre en Ukraine ?
Depuis l’invasion russe en Ukraine, on parle beaucoup de la Cour pénale internationale. Dispose-t-elle d’une compétence pour juger les crimes commis actuellement en Ukraine ? Quels sont les crimes qui pourraient être imputés aux responsables : crime de génocide, crime contre l’humanité, crimes de guerre, crime d’agression ? Avec Julie Goffin spécialiste en droit international.

DE 11H15 À 12H45

Toutes les propositions d’engagement et d’action chez Amnesty International.
On connaît l’action d’écriture de lettres. Cette session offre la possibilité de découvrir d’autres formes d’engagement avec Amnesty International : qu’ils soient collectifs ou individuels, en « vrai » ou via le digital, sur la durée ou ponctuels.

L’activisme digital : influencer le monde en un clic ?
L’activisme digital : de quoi s’agit-il ? Est-ce un mode d’action efficace ? Va-t-il remplacer les manifestations en vrai, les actions incarnées et l’écriture de lettres ?

Animer une réunion : comment combiner efficacité, convivialité et démocratie ?
Les réunions peuvent parfois être vécues comme un « mal nécessaire », voire une corvée. Pourquoi et comment rendre ces moments collectifs efficaces, y intégrer des moments d’information, d’échanges et de décisions, … en gardant la convivialité !

Contre la peine de mort.
On entend parfois des réflexions terribles à propos de la peine de mort… Comment réagir, avec quels arguments ? Cet atelier donnera des éléments factuels et historiques, et proposera quelques « exercices » concrets.

Le respect des droits humains sur le terrain du pouvoir des communes : droits des aîné·es.
La commune est le premier lieu de contact avec le pouvoir politique et ce pouvoir peut avoir un gros impact sur le respect des droits humains. On ciblera cet impact au travers de la question du respect des droits des aîné·es, en parcourant les différents lieux de démocratie dans une commune.

DE 13H45 À 15H15

Le béaba des droits humains.
Parcourir l’histoire des droits humains et leur conception moderne, la relation entre les droits humains et l’État, mentionner les différents droits humains, le lien entre droits humains et justice.

Comment prendre une bonne photo d’une activité d’Amnesty International ?
Communiquer les actions et les activités que l’on mène se fait principalement par des photos, et davantage encore depuis l’essor des réseaux sociaux. Mais comment faire de bonnes photos, comment les prendre, comment les choisir ? Et comment tenir compte des règles de respect de la vie privée des personnes photographiées ? Cet atelier vous donnera des conseils utiles. Venez-y avec votre smartphone pour quelques exercices pratiques.

Les personnes âgées : comment se les représente-t-on ? Qu’est-ce que l’âgisme ?
Dès 55 ans, les aîné·e·s parlent de maturité intellectuelle et émotionnelle, d’un autre rythme de vie d’où le stress est absent. Mais ils·elles témoignent aussi du regard des autres, du mépris, des stéréotypes et des préjugés à leur encontre. Pire encore, beaucoup rapportent les discriminations et les maltraitances dont ils·elles sont victimes. Ce qu’ils·elles vivent, c’est de l’âgisme. Chiffres à l’appui, cet atelier montrera que c’est une violence d’un autre âge, et que c’est inacceptable.

Les personnes réfugiées et migrantes fuyant l’Afghanistan,la Syrie, l’Ukraine : leur situation est-elle traitée de la même manière ?Quelle est la procédure d’accueil des migrant·es en Belgique ? Quelle est celle qui est réservée aux Ukrainien·nes ? Quelles conséquences pour elles et eux ? Quelle différence avec le sort réservé aux Afghan·nes et Syrien·nes ?
Avec Sotieta Ngo, directrice du Ciré (Coordination et initiatives pour réfugiés et étrangers)

Le respect des droits humains dans la gestion de la pandémie
La crise sanitaire est un peu derrière nous. La pandémie de covid a transformé nos vie quotidienne et les rapports sociaux. La plupart des personnes ont accepté de « rogner » sur certains droits humains (liberté de circuler, par exemple). Y a t il eu un recul du respect des droits humains dans la gestion de la pandémie ? Toutes les mesures étaient-elles justifiées ?

DE 15H30 À 17H00

Comment choisit-on les thématiques prioritaires de campagne chez Amnesty International ?
Amnesty International mène, au fil des années, des campagnes relatives à de nombreuses thématiques différentes comme les violences faites aux femmes, la dignité, les droits des personnes migrantes, la justice climatique, les droits des aîné·es… Qui choisit ces thématiques, et selon quels critères ? Toutes les sections d’Amnesty International dans le monde traitent-elles des mêmes thématiques ?

Le béaba d’Instagram et Twitter : leur fonctionnement et leur utilisation.
Les réseaux sociaux deviennent un vecteur important de communication. Twitter et Instagram, notamment, sont très utilisés. Cet atelier vous aidera à apprivoiser leur fonctionnement et comprendre leur impact. Il est destiné à celles et ceux qui veulent s’initier ou qui veulent utiliser ces réseaux sociaux avec plus d’aisance. Venir avec son smartphone est conseillé !

Rencontre avec le Gang des Vieux et autres associations d’aîné·es activistes. Pourquoi s’engagent-ils et elles ?
Ce sont des personnes qui ont décidé de sortir des sentiers battus et du cadre dans lequel on définit les personnes aînées. C’est ici l’occasion de les rencontrer et d’échanger avec eux sur une manière de militer qui n’est pas toujours « politiquement correcte ».

Exportations d’armes wallonnes : opacité d’un business qui viole les droits humains.
Qu’est ce qu’une licence d’exportation ? En quoi cela concerne les armes fabriquées en Wallonie ? Quelles sont la réalité et les conséquences du marché des armes wallonnes et les craintes d’Amnesty International ?

L’accès à la santé, une responsabilité des États et des firmes pharmaceutiques. Étude dans le cadre de la pandémie.
Lors de la crise sanitaire, on a beaucoup parlé des firmes pharmaceutiques, de la fabrication et de la vente des vaccins. À côté, les États veulent cadrer le marché des médicaments et jouer leur rôle en termes de santé publique et de solidarité avec les pays pauvres. Cette rencontre vous permettra de mieux comprendre le contexte, le pouvoir réel des uns et des autres, et les implications.

EN PRATIQUE

Accueil dès 9 h 00. Les premières formations commencent à 9 h 30 précises.
Un lunch de sandwiches variés + dessert est prévu à midi, sur réservation via le formulaire d’inscription.
Participation pour le repas de midi : 5 €, à payer sur place.
Adresse : Institut Saint-Boniface, rue du Conseil 59 à 1050 Bruxelles, à un jet de bougie (usagée) du siège d’Amnesty.
Transports en commun : gare du Luxembourg à 400 m, station de bus Idalie à 200 m, station de métro Porte de Namur ou Trône à 900 m
Voiture : possibilité de parking gratuit sur place (réservez votre place via le formulaire d’inscription).

Contact : Marie Gervais - mgervais@amnesty.be

Ajouter à votre agenda DD/MM/YYYY 11/06/2022 09:00 11/06/2022 17:00 Europe/Brussels Journée des formations
2022 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit