Projection du film "Albüm" de Mehmet Can Mertoğlu

Le cycle « Eye on Middle East » de Bozar Cinéma propose des films d’auteurs qui ne passent pas par les circuits de distribution commerciale. Ces œuvres essentielles qui font la différence traitent de problèmes sociétaux, internationaux et des droits de l’Homme au Moyen-Orient. La programmation est basée sur leur pertinence cinématographique et le point de vue de leur auteur.

Au programme le 23 avril : Albüm - Mehmet Can Mertoğlu (RE/FR/RO, 2016, 105’, OV, st EN).
En présence du réalisateur.

Synopsis

FR Un couple sans enfant décide de créer un album de photos mettant en scène une fausse grossesse, avec des images prises à la plage, au travail ou à la maison. Celui-ci pourrait un jour convaincre leur enfant adopté qu’ils sont ses parents biologiques. Et bien sûr, ils souhaitent aussi partager cet album avec leurs amis et collègues. Bahar et Cüneyt sont un couple typique de la classe moyenne, avec les mêmes convictions, rêves et préoccupations que les autres membres étroits d’esprit de ce groupe social. Un enfant viendrait compléter leur image du couple parfait.

Dans le cadre de BALKAN TRAFIK !

NL Een kinderloos koppel besluit een vals fotoalbum samen te stellen van een geveinsde zwangerschap, inclusief foto’s op het strand, op het werk en thuis op de sofa. Het album zou hun geadopteerde kind er ooit van kunnen overtuigen dat zij de liefdevolle, biologische ouders zijn. Uiteraard willen ze ook een album waarmee ze kunnen pronken bij vrienden en collega’s. Bahar en Cüneyt vormen een typisch koppel uit de middenklasse, met dezelfde bekrompen overtuigingen, dromen en zorgen als alle andere middenklassers. Een kind zou het plaatje van het perfecte koppel compleet maken.

Infos pratiques

Quoi : le film Albüm
Quand : le 23 avril 2017 à 14h00
 : à BOZAR Cinéma
Studio
Rue Ravenstein 23
1000 BRUXELLES

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse