2 747 peines de mort commuées

En réaction à la décision prise par le président kenyan Uhuru Kenyatta dans l’après-midi du 24 octobre de commuer toutes les condamnations à mort en peines de détention à perpétuité, Muthoni Wanyeki, directrice régionale pour l’Afrique de l’Est, la Corne de l’Afrique et les Grands lacs à Amnesty International, a déclaré :

« La décision de commuer les condamnations à mort rapproche le Kenya de la communauté grandissante des nations qui ont aboli cette forme de châtiment cruelle et inhumaine. La peine capitale doit maintenant être abolie pour la postérité. »

En vertu de la décision du président, 2 747 prisonniers actuellement condamnés à mort au Kenya purgeront des peines de détention à perpétuité.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Solidarité avec la société civile hongroise

Alors que le gouvernement hongrois affiche tous les jours plus sont mépris pour les droits humains, il est urgent de soutenir les ONG dont Amnesty International Hongrie. Signez la pétition !