2e édition du Festival des Arts et des Droits Humains d’Amnesty

Ce samedi 14 octobre, Amnesty International organisera au Rockerill, à Charleroi, la deuxième édition Festival des Arts et des Droits Humains d’Amnesty (FADHA). À travers de multiples formes artistiques - musique, street art, dessins, photographie, cinéma, etc., le FADHA se veut une opportunité de sensibiliser un public varié aux droits humains.

À cette occasion, de nombreux artistes de renom seront présents. Parmi eux, Joachim, l’un des street artists belges les plus doués de sa génération, le photographe Sébastien Van Malleghem ou des musiciens comme BRNS, Kuna Maze et Cédric Gervy.

« Forts du succès de l’année dernière, nous sommes heureux de proposer une deuxième édition de ce festival unique mêlant arts urbains et droits humains, à la destination d’un public hétéroclite et curieux. Il s’agit également d’une belle occasion de redynamiser le militantisme des jeunes, explique Philippe Hensmans, directeur de la section belge francophone d’Amnesty International.

« Cette année, le FADHA sera l’occasion de mettre en avant notre campagne #JeSuisHumain-e, qui a pour but de lutter contre les préjugés et les idées reçues dont sont victimes ceux qui fuient les conflits et les persécutions et de faire de la Belgique un pays plus respectueux de leur droit en affichant l’humanité qui nous rassemble ».

L’exposition photographique #JeSuisHumain, réalisée par Amnesty International et le Collectif belge de photographes Huma, sera visible dans le cadre du festival. Elle retrace l’exil et la vie des migrants et réfugiés dans les camps de réfugiés en Irak, au Liban, en Jordanie, mais aussi en France et en Belgique, où les photographes ont suivi des jeunes demandeurs d’asile qui ont commencé à reconstruire leur vie, en faisant preuve d’une résilience qui leur a permis de rebondir au sein d’une société souvent hostile à leur accueil.

Le FADHA débutera à 14h, s’adressant dans un premier temps à un public familial avec des stands d’associations, des animations pour enfants et des expositions pour ensuite se prolonger jusqu’aux petites heures du matin avec des concerts et sessions DJ. Le public pourra par ailleurs déguster des bières locales et de la nourriture issue de « foodtrucks ».

Pour plus d’informations et le programme complet : amnesty.be/fadha17

Solidarité avec la société civile hongroise

Alors que le gouvernement hongrois affiche tous les jours plus sont mépris pour les droits humains, il est urgent de soutenir les ONG dont Amnesty International Hongrie. Signez la pétition !