Abroger le principe de neutralité d’Internet est une violation de la liberté d’expression

Aujourd’hui, la Commission fédérale des Communications a voté en faveur de la suppression de la réglementation actuelle sur la neutralité d’Internet. Les fournisseurs d’accès Internet (FAI) peuvent désormais restreindre, bloquer ou donner un accès préférentiel à certains flux de données, réserver l’accès utilisateur gratuit à certains services en ligne et accorder un traitement préférentiel à certains flux en échange d’un paiement.

Margaret Huang, directrice exécutive d’Amnesty International États-Unis, a déclaré :

« Cette décision a de graves implications pour les droits humains et la liberté d’expression aux États-Unis. En revenant sur la réglementation relative à la neutralité d’Internet, la Commission fédérale des Communications érige d’importants obstacles à l’accès à l’information des plus pauvres et des plus marginalisés de notre société. En outre, cette décision bâillonne les organisations non gouvernementales (ONG) qui ne sont pas en mesure d’égaler la puissance financière des grands médias dans l’utilisation d’Internet en vue d’organiser et de communiquer au niveau mondial. Chacun doit pouvoir accéder à un Internet ouvert et équitable, sans discrimination visant les différents contenus, applications, services et appareils. »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.