Communiqué de presse

Afghanistan. Au moins quarante personnes ont été tuées dans un attentat-suicide contre une mosquée de la province du Faryab

Au moins 40 personnes ont été tuées dans un attentat-suicide dans le nord de l’Afghanistan vendredi 26 octobre, à l’occasion de la fête religieuse de l’Aïd. La bombe a explosé au moment où les fidèles quittaient la mosquée d’Eid Gah à Maymama, chef-lieu de la province du Faryab.

Des dignitaires du gouvernemental provincial et des forces de sécurité se trouvaient dans la mosquée mais la grande majorité des victimes semblent avoir été des femmes et des enfants qui mendiaient sur le perron de la mosquée.

« Cette attentat montre une fois encore le mépris dont font preuve les groupes armés impliqués dans le conflit afghan à l’égard de la vie des civils et des lieux de culte  », a déclaré Polly Truscott, directrice adjointe du programme Asie-Pacifique d’Amnesty International.

Les talibans n’ont pas revendiqué cet attentat mais les Nations unies ont déclaré auparavant que des attaques de ce type suivaient un mode opératoire assimilable aux attentats commis par les talibans. Pourtant, le chef des talibans, le mollah Omar, a demandé à maintes reprises à son mouvement d’épargner les civils, notamment dans son discours d’octobre 2012 pour les fêtes de l’Aïd.

« Amnesty International exhorte tous les groupes armés à cesser d’utiliser les civils comme boucliers humains, ou de porter atteinte aux civils lors d’attaques aveugles et disproportionnées qui violent le droit international. Le recours à des engins explosifs improvisés ou à des kamikazes dans des zones où des civils risquent d’être touchés doit cesser. »

« Amnesty International demande une fois encore à la Cour pénale internationale d’ouvrir une enquête sur le conflit en Afghanistan. »

Toutes les infos

Infos liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.