Afghanistan. Programme en 10 points relatif aux droits humains

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

ÉFAI
4 août 2009

Alors que le peuple afghan s’apprête à se rendre aux urnes le 20 août, Amnesty International a publié ce mardi 4 août 2009 un Programme en 10 points relatif aux droits humains en Afghanistan, destiné aux 38 candidats à l’élection présidentielle, en vue d’améliorer la terrible situation des droits humains dans le pays.

« Nous avons parlé à de nombreux citoyens afghans qui nous ont fait part de leur frustration et de leur colère face à l’indifférence manifeste dont fait preuve le gouvernement afghan envers les droits humains, a déclaré Sam Zarifi, directeur du programme Asie-Pacifique d’Amnesty International.

« Les représentants du gouvernement et les parlementaires soupçonnés d’avoir commis de graves atteintes aux droits humains et des crimes de guerre jouissent d’une impunité scandaleuse. De l’avis général, nombre d’entre eux seraient également impliqués dans des affaires de corruption et des activités criminelles, mais ils sont rarement tenus de rendre des comptes.

« Pendant ce temps, les Afghans continuent de subir la mauvaise gouvernance, la corruption endémique, le système judiciaire déficient et incompétent, et le non-respect des droits humains et de l’état de droit », a poursuivi Sam Zarifi.

D’après Amnesty International, alors que les Afghans sont en butte à une insécurité croissante, faire des droits humains et de l’état de droit une priorité peut permettre de renforcer la stabilité et la sécurité dans l’ensemble du pays.

« Les candidats à l’élection présidentielle peuvent entreprendre de porter remède à la colère et à la frustration du peuple afghan en s’engageant publiquement à améliorer la situation des droits humains, ce qui changerait réellement la vie des gens et permettrait d’accroître la stabilité – ce dont le pays a cruellement besoin », a expliqué Sam Zarifi.

Voici, en résumé, les 10 principales recommandations relatives aux droits humains exposées dans le programme d’Amnesty International :

 s’acquitter des obligations internationales qui incombent à l’Afghanistan en matière de droits humains ;
 réformer la justice et le maintien de l’ordre ;
 mettre fin aux arrestations arbitraires, aux détentions illégales et à la torture ;
 lutter contre l’impunité pour les violations des droits humains commises par le passé ;
 garantir le droit à la liberté d’expression, notamment la liberté des médias ;
 apporter une aide aux personnes déplacées à l’intérieur de leur pays et aux personnes qui rentrent chez elles ;
 instaurer un moratoire sur la peine de mort, puis abolir ce châtiment ;
 protéger efficacement les droits des enfants ;
 veiller au respect des droits des femmes, en droit et en pratique ;
 protéger les civils pris au piège dans le conflit.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse