Amnesty International adresse ses chaleureuses félicitations à Muhammad Yunus et la Grameen Bank, auxquels a été attribué le Prix Nobel de la paix 2006

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

ASA 13/011/2006

« La pauvreté est à la fois la cause et la conséquence du non-respect des droits humains, tant économiques que sociaux, culturels ou civils. Elle se développe parce que des droits fondamentaux sont bafoués, engendrant de nouvelles atteintes aux droits humains. L’annonce faite ce vendredi 13 octobre 2006 par le Comité d’attribution du Prix Nobel de la paix renforce le message d’Amnesty International selon lequel la pauvreté constitue une menace majeure pour la dignité humaine et un obstacle à la promotion de la paix et de la justice, mais n’est pas inévitable ; elle peut être surmontée grâce à la créativité et au courage de quelques-uns et à la force de mobilisation du groupe, a déclaré Irene Khan, secrétaire générale d’Amnesty International.

« Muhammad Yunus et la Grameen Bank ont montré que les populations pauvres et marginalisées n’étaient ni des victimes ni des survivants mais bien des agents du changement. Selon Amnesty International, organisation lauréate d’un précédent Prix Nobel de la paix, qui consacre ses efforts à l’amélioration de la situation des droits humains grâce à l’intervention de personnes agissant à titre individuel, cette récompense donne à des millions de gens ordinaires à travers le monde l’espoir qu’il est en leur pouvoir de faire survenir des changements extraordinaires. »

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.