Amnesty International face à la mort de Daniel Zamudio : une loi anti-discrimination peut sauver des vies

Amnesty International se désole de la mort de Daniel Zamudio, qui a été victime d’une agression d’une extrême brutalité et a perdu la vie uniquement en raison de son orientation sexuelle.

« De nombreuses personnes comme lui souffrent jour après jour d’agissements discriminatoires qui les empêchent de mener une vie libre et digne comme les autres, a déclaré Ana Piquer, directrice de la section chilienne d’Amnesty International. Il est à espérer qu’après des événements insensés comme celui-ci, le débat sur la Loi anti-discrimination va s’accélérer et que la question d’intégrer ou non l’orientation sexuelle et l’identité de genre dans les catégories à protéger ne se posera plus. »

Cette loi peut constituer une étape importante dans l’alignement de la législation chilienne sur les normes internationales de protection contre la discrimination pour des raisons d’orientation sexuelle, compte tenu en particulier du jugement récent dans l’affaire de Karen Atala.

Cependant, sous sa forme actuelle, le projet de loi anti-discrimination se réduit à la possibilité d’intenter une action en justice en cas de discrimination mais n’oblige pas l’État à prendre des mesures en matière de prévention, d’éducation, de démarginalisation ou de discrimination positive.

Les faits cruels dont a été victime Daniel Zamudio montrent clairement que le Chili a besoin de mesures préventives qui favorisent le respect et la reconnaissance de toutes les personnes sans exception. S’il est clair qu’une loi ne peut pas éliminer la discrimination, les mesures de prévention, d’éducation et les sanctions accélèrent le processus de changement nécessaire à la diminution puis à l’élimination de ce type de mauvais traitements. Ceux-ci vont de la moquerie et de la discrimination sur le lieu de travail jusqu’aux violences extrêmement graves comme celles dont a été victime Daniel Zamudio. C’est en ce sens qu’une loi anti-discrimination adéquate pourrait contribuer à sauver des vies », a conclu Ana Piquer.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.