Amnesty lance sa campagne bougies et installe 200 silhouettes au Mont des Arts

Bruxelles, le 12 novembre 2009 -
Invitation presse

La mission d’Amnesty International est et reste depuis bientôt 50 ans de faire la lumière sur des violations des droits humains qui, sans elle, resteraient oubliées et impunies.

Jour après jour, l’organisation enquête, part à l’écoute des plus faibles, de celles et ceux que l’on enferme pour leurs opinions ou leurs origines et croyances, ou de celles et de ceux qui sont condamnés à vivre, comme un milliard d’êtres humains, dans des bidonvilles.

200 silhouettes symboliseront ces personnes en danger et oubliées.
Amnesty veut alerter l’opinion publique, dénoncer, mobiliser et interpeller les puissants.

Plus que jamais, la bougie d’Amnesty International est le symbole de cette volonté de sortir de l’ombre les plus démunis.

Mais les droits humains n’ont pas de prix, il faut des moyens pour les défendre. Acheter une bougie d’Amnesty y contribue.

En effet, la vente de bougies est aussi un moyen d’assurer l’indépendance financière de l’organisation, qui préfère se reposer sur les dons du public plutôt que de dépendre des gouvernements ou de quelques grandes entreprises.

C’est la raison pour laquelle Amnesty International organise depuis sa création en Belgique une campagne de vente de bougies, cette année entre le 16 novembre et le 10 décembre, journée internationale des droits humains.

Pendant cette période, les 70 groupes locaux de l’association et des milliers de bénévoles aborderont le public belge et lui donnera aussi l’occasion d’agir concrètement en faveur de certaines situations bien précises.

RDV ce lundi 16 novembre de 10h30 à 11h30
au Mont des Arts à Bruxelles

Contact presse : Françoise Guillitte - fguillitte@aibf.be

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse