Armes wallonnes : 75 000 signatures à Elio Di Rupo

Ce mercredi, à la veille du 6e anniversaire de l’approbation du Traité sur le commerce des armes (TCA) par la Région wallonne, des représentants d’Amnesty International rencontreront le ministre-président wallon, Elio Di Rupo. Ils lui remettront à cette occasion quelque 75 000 signatures demandant notamment la fin des transferts d’armes wallonnes à des pays responsables de graves violations des droits humains ou de crimes de guerre, comme l’Arabie saoudite.

Pour marquer ce sixième anniversaire, Amnesty International fera également parvenir à tou·te·s les parlementaires wallon·ne·s un livret reprenant plusieurs dessins sarcastiques de Pierre Kroll relatifs au commerce des armes wallonnes, assortis de commentaires explicatifs remettant les œuvres dans leur contexte.

« Rien qu’entre 2013 et 2017, la Wallonie a accordé pour plus d’1 250 000 000 euros de licences d’exportation à destination de l’Arabie saoudite, alors même que son propre droit le lui interdisait, explique Philippe Hensmans, directeur de la section belge francophone d’Amnesty International. Nous attendons maintenant du gouvernement wallon qu’il respecte les engagements pris dans la déclaration de politique régionale, à savoir le respect du droit. Nous l’appelons par ailleurs à sérieusement améliorer la transparence en ce qui concerne le commerce des armes. »

Amnesty International demande également que des clarifications soient apportées à propos des licences et des contrats en cours, notamment l’exportation au Canada de tourelles-canons produites par John Cockerill Defense afin d’être assemblées sur des véhicules blindés légers destinés à l’armée saoudienne.

L’organisation déplore par ailleurs que le Rapport annuel relatif au commerce des armes pour l’année 2018 n’est toujours pas disponible et que la Région wallonne n’a pas encore rendu publiques les licences d’exportation d’armes à destination de l’Arabie saoudite délivrées entre octobre 2017 et mai 2019, comme l’a pourtant demandé en juillet dernier la Commission d’accès aux documents administratifs (CADA).

L’Observatoire des armes wallonnes a cependant pu établir que le montant des exportations d’armes et de munitions à destination de l’Arabie saoudite pour la période allant de janvier à août 2019 s’élève à 124 079 361 € ; les exportations réelles vers ce même pays pour l’année 2018 se chiffrent quant à elles à 182 407 212 €.

L’Observatoire a également déterminé que la Région wallonne a procédé à des exportations réelles d’armes vers les Émirats arabes unis, autre pays responsable de crimes de guerre dans le cadre du conflit au Yémen, s’élevant à 7 670 461 € pour la période allant de janvier à août 2019 et à 14 907 702 € pour l’année 2018.

Toutes les infos
Toutes les actions

Violences faites aux femmes : la Belgique doit respecter ses obligations

En Belgique, les femmes subissent encore de nombreuses violences. Signez pour demander au gouvernement belge et aux entités fédérées à assurer un profond changement de pratiques.