Arrestation de neuf militants pro-démocratie

L’arrestation de neuf militants pro-démocratie à Hong Kong est le dernier événement en date témoignant de la détermination des autorités à punir ceux qui expriment un point de vue différent du leur sur le futur statut politique de la ville, a déclaré Amnesty International.

La police a arrêté ces neuf personnes engagées dans le mouvement en faveur de la démocratie à Hong Kong jeudi 27 avril dans la matinée. Elles auraient été inculpées de trouble à l’ordre public et de réunion illégale pour avoir participé, en novembre dernier, à une manifestation essentiellement pacifique contre une décision du gouvernement central concernant la Loi fondamentale de Hong Kong.

« Derrière l’utilisation répétée de charges formulées en des termes vagues contre des figures centrales du mouvement pro-démocratie à Hong Kong, on sent une campagne de représailles orchestrée par les autorités pour punir les partisans de la démocratie à Hong Kong », a déclaré Mabel Au, directrice d’Amnesty International Hong Kong.

« Les autorités de Hong Kong devraient protéger la liberté d’expression et de réunion pacifique, mais il semble qu’elles soient déterminées à intimider les personnes qui les remettent en cause. Les arrestations et les poursuites visant à dissuader les gens de participer à des manifestations pacifiques doivent cesser. »

Les personnes appréhendées jeudi 27 avril sont les suivantes : Avery Ng Man-yuen, Dickson Chau Ka-faat, Chan Man-wai, Sammy Ip, Lo Tak-cheong, Cheng Pui-lun, Derek Lam Shun-hin, Ivan Lam Long-yin et Chow Shu-wing.
Ces arrestations surviennent un jour après que deux anciens députés indépendantistes, qui avaient été démis de leurs fonctions, eurent été arrêtés dans la matinée et inculpés de « réunion illégale », au motif qu’ils avaient tenté de forcer le passage pour participer à une réunion du Parlement de Hong Kong en novembre 2016.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.