AUTORITÉ PALESTINIENNE - Les enlèvements doivent cesser et Mohammed al Ouati, membre d’une équipe de télévision française, doit être immédiatement libéré

Index AI : MDE 21/011/2005

DÉCLARATION PUBLIQUE

Amnesty International appelle à la libération immédiate de Mohammed al Ouati, preneur de son travaillant pour la chaîne de télévision française France 3, enlevé par des Palestiniens armés dans la bande de Gaza le 14 août ; on est sans nouvelles de lui depuis.

Mohammed al Ouati, citoyen français d’origine algérienne, a été enlevé devant son hôtel par des Palestiniens armés dans la ville de Gaza, au moment où il regagnait l’hôtel avec trois collègues. Trois hommes armés l’ont tenu en joue et contraint à monter dans une voiture avant de l’emmener vers une destination inconnue. Aucun groupe palestinien armé n’a revendiqué la responsabilité de l’enlèvement jusqu’ici, d’après les informations dont nous disposons.

Ces hommes armés auraient tenté de s’emparer également par la force des trois collègues de Mohammed al Ouati, tous citoyens français et membres de l’équipe de France 3. D’après leurs témoignages, aucun des hommes n’était masqué.

L’enlèvement de Mohammed al Ouati est le dernier en date d’une série d’enlèvements perpétrés par des groupes armés palestiniens ou des hommes armés au cours de ces derniers mois. Au cours des deux derniers mois, au moins une douzaine de personnes, des ressortissants étrangers pour la plupart ont été enlevés dans la bande de Gaza. Tous ont été relâchés sains et saufs quelques heures après leur enlèvement. Mohammed al Ouati toutefois est détenu depuis trois jours, le plus long de tous les enlèvements.

Parmi les personnes enlevées dans la bande de Gaza figurent plusieurs membres des Nations unies et d’organisations caritatives, ressortissants étrangers et Palestiniens. De tels actes bafouent le droit international. L’enlèvement de journalistes et de membres d’équipes de reportages constituent également clairement une atteinte à la liberté d’expression et d’information, pierres d’angle du droit relatif aux droits humains.

Amnesty International appelle à la remise en liberté immédiate de Mohammed al Ouati et demande qu’il ne lui soit fait aucun mal. L’organisation appelle tous les groupes armés palestiniens à mettre immédiatement un terme à la pratique des enlèvements.

L’organisation renouvelle son appel à l’Autorité palestinienne (AP) pour qu’elle prenne des mesures immédiates afin de faire libérer Mohammed al Ouati, de poursuivre en justice les responsables présumés de son enlèvement et de prendre des mesures concrètes pour empêcher que ne se reproduisent de tels actes de violence par des groupes armés palestiniens.

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.