Communiqué de presse

Azerbaïdjan. Un militant est condamné avant les Jeux européens

La condamnation d’un avocat spécialisé dans la défense des droits humains, et connu pour ses critiques à l’égard du gouvernement, à une peine de sept ans et demi d’emprisonnement pour des accusations forgées de toutes pièces témoigne de la volonté des autorités de réduire au silence leurs détracteurs à la veille de l’ouverture des Jeux européens en Azerbaïdjan, a déclaré Amnesty International.

Intigam Aliyev, président de l’ONG Legal Education Society, a été condamné à sept ans et six mois d’emprisonnement pour évasion fiscale, entreprise illégale et abus de pouvoir.

« Intigam Aliyev est la dernière victime en date d’une campagne menée par les autorités de l’Azerbaïdjan pour cacher les problèmes que connaît le pays se préparant à accueillir la plus grande compétition sportive européenne dans moins de deux mois, a déclaré Denis Krivosheev, directeur adjoint d’Amnesty International pour l’Europe et l’Asie centrale. Le message des autorités est le suivant : si vous parlez de nos problèmes au reste du monde, vous serez sanctionnés. »

« Le seul “crime“ qu’Intigam Aliyev ait commis est de défendre les droits fondamentaux de ses concitoyens. Cet homme n’aurait jamais dû être incarcéré, il doit être libéré immédiatement et sans condition. »

Intigam Aliyev est l’un des quelques défenseurs des droits humains en Azerbaïdjan qui fournissent une assistance juridique aux personnes persécutées pour des raisons politiques.

Le 16 avril, le prisonnier d’opinion et fondateur de l’ONG Human Rights Club Rasul Jafarov a été condamné à six ans et demi d’emprisonnement, lui aussi pour des accusations forgées de toutes pièces. Il avait été arrêté le 2 août 2014.

Amnesty International a recensé au moins 20 prisonniers d’opinion en Azerbaïdjan. Ces militants languissent en prison, ou dans des centres de détention en attendant d’être jugés sur la base de fausses accusations allant de la fraude fiscale ou du détournement de fonds à l’abus de stupéfiants ou à la trahison, simplement pour avoir exercé pacifiquement leur droit à la liberté d’expression. Amnesty International demande la libération immédiate et inconditionnelle de toutes ces personnes.

Du 12 au 28 juin 2015, l’Azerbaïdjan accueillera la première édition des Jeux Européens. Près de 6 000 athlètes européens devraient participer à cet événement sportif.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse