Brésil, il faut garantir la transparence et le respect des droits humains quant à la disparition Dom Phillips et Bruno Pereira

défenseurs droits humains Brésil

Amnesty réagit aux informations signalant que les autorités brésiliennes traitent à présent les
recherches visant à retrouver Dom Phillips et Bruno Pereira en tant qu’enquête pour
homicide
.

« Les autorités brésiliennes doivent assurer la transparence totale pour les recherches visant
à retrouver Dom Phillips et Bruno Pereira, en garantissant une enquête exhaustive,
impartiale et indépendante, ainsi que le respect plein et entier, à tout moment, des règles de
procédure. » 

« Le commentaires déplaisants et désolants du président Bolsonaro témoignent de
l’indifférence avec laquelle les autorités conduisent les recherches visant à retrouver ces
deux hommes. Ses remarques insensibles et l’incertitude engendrée par l’absence
d’informations claires, cohérentes et fiables de la part des autorités brésiliennes ne font que
victimiser de nouveau les familles de Dom Phillips et Bruno Pereira. Au lieu d’accroître les
souffrances de ces personnes, les autorités devraient faire tout ce qui est en leur pouvoir
pour que leurs droits à la vérité et à la justice soient respectés », a déclaré Erika Guevara-Rosas, directrice pour les Amériques à Amnesty International

Amnesty International exhorte les autorités brésiliennes à communiquer des informations
exhaustives sur les avancées de l’enquête. Les autorités ont dès le départ mis beaucoup de
temps à répondre aux interrogations concernant cette affaire, et la plupart des informations
disponibles sont venues des médias.

Toutes les infos
Toutes les actions
2022 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit