Brésil. La longue inertie de l’État alimente l’insécurité

AMR 19/011/2007

Amnesty International a rendu public ce mercredi 2 mai un nouveau rapport sur la crise de la sécurité publique au Brésil.

Rendu public la veille du premier anniversaire des homicides de mai à São Paulo, le rapport examine les événements survenus dans le cadre de cette crise : l’expansion du crime organisé à São Paulo ; la croissance des milices à Rio de Janeiro, et les réseaux de groupes d’intérêts qui perpétuent les atteintes aux droits humains.

Tandis que les autorités ont recours à des mesures ultimes comme le déploiement de l’armée dans les rues de Rio de Janeiro, Amnesty International passe en revue les points qu’elle a soulevés tout au long de sa campagne sur la sécurité publique, en faisant des recommandations aux gouvernements qui prennent leurs fonctions.

Le rapport étudie plus particulièrement la situation critique qui règne dans les villes de Rio de Janeiro et de São Paulo et inclut une série de recommandations aux autorités régionales et fédérales du Brésil.

Le rapport Brazil, ‘From burning buses to caveirões’ : searching for human security, se trouve sur le site de l’organisation, à l’adresse suivante : http://web.amnesty.org/library/Index/ENGAMR190102007

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.